Mon Match à WAM Caen – Guingamp : Pas De Pauw (Y’avait Delaplace)

 

Bon voilà maintenant que j’ai calé mon titre pourri, je peux dignement me lancer dans la restitution de mon premier match à WAM.

Après un match franchement moyen à Sardine Land, concentration maximum, match à gros enjeu pour notre MainMorteChallenge à la rédac, ça déconne pas.

Ce week-end on recevait donc la sympathique équipe de Guingamp : rien qu’avec le retour de Julien Féret et Brahim Thiam présent dans le stade (le porte-bonheur), tout était réuni, ça sentait quand même (mar)çalement la poutre.

Mais on aurait du se méfier.

Déjà c’est pas pour dire, mais le match a commencé par un tifo hommage douteux à la ville de la favela d’adoption du futur ex-Havrais El Imperator Adriano. Un peu limite.

En plus, on nous a demandé en tribune de simuler directement au bout de 8 secondes top chrono. Abusé, chez nous, mis à part LaSMAcadémie, personne a l’habitude. Pour qui on passe auprès de nos femmes après, non mais oh?  Bon allez en avant Guin-gland, pour Michel Rio on a accepté de jouer les précoces.

Une première période placée sous le signe de la simulation justement et des tirs malheureusement non-cadrés.

Le poteau dès les premières minutes du jeune Karamoh a eu au moins de quoi rendre fier notre astronaute français Thomas Pesquet.

Sur le terrain ça tombe plus facilement que les feuilles des arbres à chercher fautes et pénalty en tout genre. « Sankoh, t’es mort? »

Globalement pour nos amis les conducteurs de tracteurs bretons, c’est bien bloqué en 1ère vitesse. (Car oui, notre « SMC sur » privât littéralement l’EAG de tirs durant le premier acte.)

Match pas foncièrement Briand mais à la mi-temps , à l’aise breizh. On se dit que ça se présente pas mal pour nous, on mange ses chips Bret’s et on se détend.

Formidable occasion que ce match pour reprendre des nouvelles des têtes bien connues des travées de D’Ornano. Visiblement ils ont la pêche, la super pêche. (sauf un)

#RelationshipGoals

 

1-0 Guingampète donc mais ne craque pas pas contrairement à la cuisse de notre Rémy, qui sort, bon…La routourne is a bitch.

Moins de 10 minutes plus tard, la chiasse change de camp, Reulet se la joue Yohan Diniz et glisse. Manque de Pauw, la rentrée de Ce Héros ne change rien, c’est filoche.

Ce Belge-là, Nils, boit toute l’eau de la pelouse de d’Ornano et notre défense si on ne le retient pas. Une égalisation évitable, mais qu’on se le dise on a jamais aimé ce Teletubbies de toute façon.

Bon au final pointe de seum, on est un peu blasés (en plus les Guingampais sont en chaleur quand ils voient Nicolas Seube) mais notre baromètre LaCaencaneuse maison y croit toujours donc on va gagner facile Mardi.

 

Avatar

Journaliste mexicain qui aime le SMC et les croissants. Recrue du mercato WAM, j’ai coûté plus cher au trésorier que Pogba et Higuain réunis, du coup j’écris.

9 Pings & Trackbacks

  1. Pingback: Viagra daily

  2. Pingback: Viagra generico

  3. Pingback: Cialis 20mg

  4. Pingback: Viagra uk

  5. Pingback: levitra vs viagra comparison

  6. Pingback: buy generic viagra online

  7. Pingback: How does viagra work

  8. Pingback: buy levitra generic

  9. Pingback: viagra prices