Un petit coup de Bammou

La réception des Canaris à d’Ornano est en passe de devenir un classique du savoir recevoir avec des bonnes manières que ne renierait pas la Baronne de Rotschild. Entrez, faites comme chez vous et poutrez-nous dans la position qui vous conviendra le mieux. Il faut dire que sur les internets entre les Nantais et nous c’est beaucoup d’amour et peut-être qu’inconsciemment cela nous ramollit un peu les sphincters à l’approche du jour J.

En plus les visiteurs nous embrouillent à supporter nos joueurs.

Même qu’on a bu un verre ensemble avant le match. (on avait dit pas le physique)

Le match débute et Andy Delort entend bien montrer à la défense nantaise de quel bois il se chauffe.

Aujourd'hui sur Marmiton, le neuf-mollets

Aujourd’hui sur Marmiton, le neuf-mollets

Malgré tout il faut bien reconnaître que les jaunes dominent la première mi-temps.

Non seulement les Nantais jouent bien mais ils ouvrent la marque par Yacine Bammou. Emiliano Sala en perd tous ses repères.

"OK, bon, file moi un maillot de Malherbe."

« OK, bon, file moi un maillot de Malherbe. »

0-1 à la pause, on en profite pour se détendre un peu, car c’est bon de rire parfois.

En seconde mi-temps nos petits Malherbistes poussent et se créent des occasions mais cela ne suffit et ce sont les Nantais qui doublent finalement la mise sur un but d’Adrien Thomasson. Le parcage visiteur est chaud patate.

On manque même de s’en prendre un troisième au grand dam de l’entraîneur des canaris.

https://twitter.com/philousports/status/657622452147781632

Rien à redire sinon concernant l’arbitrage malgré quelques menus problèmes techniques.

Mais non y marche pas, regarde, y'a marqué "Spray à Lannoy".

Mais non y marche pas, regarde, y’a marqué « Spray à Lannoy ».

Au coup de sifflet final, pendant que les Nantais fanfaronnent, nous regardons le classement avec une certaine forme de recul propre aux grandes équipes.

https://twitter.com/LucieBacon/status/657893856554393600

 

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.