Quand Frédéric Thiriez tire les ficelles de l’épidémie de Covid 19

2020 est passé, emportant avec lui le bébé de Frédéric Thiriez : la Coupe de la Ligue. L’ancien président de la LFP, qui a quitté ses fonction en 2016, avait légué son enfant chéri à ses successeurs. Une progéniture peu appréciée par les supporters. Il faut dire qu’elle n’était pas très attirante avec ses matchs en semaine, ses équipes remaniées et ses commentaires de Patrick Montel ou Lionel Chamoulaud sur France Télévisions…

Après plusieurs semaines d’enquête, la cellule investigation de We Are Malherbe s’est procurée des informations permettant de penser que le (ou la pour les puristes..) Covid19 ne vient finalement pas de Chine, mais bel et bien des moustaches de Fredo Thiriez. Déçu de voir que son bébé avait été jeté avec l’eau du bain du football français, il aurait juré par Nicolas Seube et tous les dieux que cette trahison ne resterait pas impunie.

Le résultat ne s’est pas fait attendre : depuis le début de saison, les stades français sonnent presque aussi creux que lors des meilleures affiches de Coupe de la Ligue. Plus un seul chant de supporters pour couvrir la voix des commentateurs dépressifs de Téléfoot, pas le moindre fumigène pour camoufler le triste spectacle proposé par nos équipes.

Pire encore : à cause de l’épidémie, la Coupe de France a hérité du format de la Coupe de la Ligue. Le gouvernement repoussant la reprise du football amateur, les clubs professionnels doivent s’affronter entre eux. Et comme à l’époque de la Coupe à Moustache, les équipes de Ligue 2 doivent d’abord s’entre-éliminef, afin de bien protéger les équipes de Ligue 1 et satisfaire les footix qui ne jurent que par Paris, Lyon ou Marseille.

Il ne reste plus qu’à faire porter le fardeau à Luzenac, et la revanche sera parfaite pour l’ancien président de la Ligue.

Partager :
La SMacadémie

Beaucoup de Havrais nous suivent sur Twitter à défaut de nous suivre en Ligue 1.