Pourquoi Noël n’aura pas lieu (à Caen)

Remballez les guirlandes et le vin chaud les malherbistes : les fêtes sont reportées à Caen. Encore une fois, pas de cadeau pour nous. Pourquoi ? Et bien parce que si le père Noël passe, ça sera en mai prochain. Il va falloir être patient.

Papa Dupraz Noël

Ça fait un bon moment qu’on n’est plus à la fête. 2019, c’était pas notre année. 2020 est donc en soit une bonne nouvelle. Parce que franchement, il faudrait quand même s’acharner pour faire pire que l’année qui s’achève. A part cracher dedans et le piétiner avec des pieds sales, je vois pas comment on pourrait faire un plus mauvais cru 🍷

Pendant que chez certains ça se réchauffe avec du bon vin chaud et des jingle bells, nous on essaye déjà de mettre de côté les chèvres qui bèlent. Pascal va tenter d’apprivoiser et de guider les meilleurs éléments pour leur apprendre à faire décoller le traîneau vers le haut du classement. Mais ça va prendre un peu de temps. 🦌

Pour les fêtes, désolée mais les cadeaux ne sont pas prêts. Les petits lutins Jessy, Gioacchini, Pi et Zady Sery se reposeront pendant une petite trêve avant d’envoyer plein de paquets dans la hotte des gardiens adverses dès janvier ! Pif, vlà un cadeau en lucarne, paf, en vlà un autre petit filet. Petit Papa Yoël, quand tu descendras sur l’aile… 🎶🎵

Bref. En attendant, pas de ligue 1, pas de Noël. POINT. Le barbu providentiel est parti du SM Caen il y a un an et demi déjà. Et on n’a même plus Saint Nicolas pour lancer les festivités. Ces derniers temps on a plus mangé notre pain noir que notre foie gras. Ça peut avoir l’air sévère comme ça cette privation, mais c’est pour mieux savourer en mai. Ah ils rigoleront moins les autres quand c’est nous qui serons gâtés et qui festoierons au printemps ! Joyeux noël quand même, plus que six mois avant le cadeau ❤🎅

(Ben quoi, ça coûte quoi de croire au Père Noël ?)

Avatar

Poussée à l’exil avec son petit âne après avoir été écartée du club très fermé des mascottes caennaises, la Caencaneuse n’oublie pas pour autant son club, son amour, son fardeau. Loin de nos contrées normandes, elle a toujours quelque chose à dire à qui voudra bien l’entendre.