Pensant Guingamp déjà en Ligue 2, ils arrivent avec 24 heures d’avance.

Les supporters rouge et bleu de Cheffreville-Tonnencourt se souviendront longtemps de ce vendredi 3 mai.

Ils sont une quarantaine réunis ce matin, à la fois heureux et fébriles, sur la place du village pour grimper dans le bus et rejoindre Guingamp afin d’aller soutenir le Stade Malherbe dans ce match tant attendu.

Après quelques heures de voyage, rythmé de chants joyeux et d’une pause casse-croûte très sympathique sur l’aire du Mont-Saint-Michel, nos fidèles supporters arrivent dans la sous-préfecture costarmoricaine. Quelle ne fut pas leur surprise de découvrir le stade du Roudourou fermé et ses alentours totalement déserts en ce qu’ils pensaient être le jour du match.

Roger, qui a pris un jour de RTT spécialement pour ce match témoigne : « Quand Jean-Michel, le président de notre club, nous a dit que ça jouerait un vendredi parce que Guingamp est déjà relégué, j’ai trouvé ça normal et j’ai posé ma journée. »

Contacté par téléphone Jean-Michel s’explique : « Oui j’aurais pu vérifier le calendrier mais avouez que c’est trompeur. C’est quand même la faute de la ligue qui aurait dû nous prévenir. Du coup on va rester dormir là, mais la prochaine fois ce serait bien que le Président de Guingamp fasse un courrier d’alerte à la ligue pour que ça ne se reproduise pas. »

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.