Casimir Ninga, voici venu le temps des rires et des chants

Nom : Casimir Rodrigue Ninga
Age : 25 ans
Poste : Dévoreur d’espaces
Surnom : Casemiro avant sa blessure (véridique). Quasi-miro depuis.

Points forts :
– Casimir court vite, prend la profondeur, dribble et fait des différences sur le côté : tout ce qui manquait depuis le départ de Karamoh. Il ne va pas lui falloir bien longtemps pour nous faire oublier le cauchemar de l’an dernier à l’aile gauche, avec Bazile, Repas ou Nkololo.
– Ninga sort d’une saison difficile du côté de Montpellier, mais lui, même quand il connait une saison moins bonne, il participe quand même à 29 matchs de Ligue 1 dans un effectif bien meilleur que celui de Caen. Alors s’il est en forme et en confiance…
– En plus Rodrigue a du cœur et devrait facilement s’intégrer : pas le genre à refuser un p’tit coup d’Cid’.
– On croise les doigts pour qu’il joue simple et qu’avec lui, Caen sans chichi mène, bah dis ! Entre nous, c’est le temps qui s’enfuit qui s’en fout…

Points faibles :
– Il relève d’une grave blessure au genou et peine à retrouver son niveau d’avant. Comme Jeff Louis… depuis 5 ans. Mais Ninga a encore le permis de conduire l’attaque caennaise, lui.
– Son mental est friable et il manque de confiance en lui. Ça vient de son enfance difficile. Bah si, il s’appelle Casimir, son enfance a forcément été difficile. Soit ses parents étaient fans du dinosaure orange, soit ils buvaient trop de Perier sur le perron de l’Elysée (blague qui peut faire rire quelques profs d’histoire-géo abonnés à Télérama et portant des pantalons marron en velours côtelé). Dans tous les cas, appeler son fils Casimir, qui a le droit ? Qui a le droit d’faire ça à un enfant, qui croit vraiment c’que disent les grands ? Heureusement qu’au foot c’est pas une Bruel !
– C’est dégoûtant le mélange « confiture de fraises / chocolat râpé / banane écrasée / moutarde très forte / saucisse de Toulouse crue » (recette officielle du Gloubi-boulga, on bosse nos dossiers chez Wam, même l’été).
– Crivelli blessé pour un moment, il devrait faire équipe avec le lymphatique Tchokounté et on peut nourrir quelques doutes sur la complémentarité de la paire Tortue – Ninga.

Potentiel d’adulation du public : 11/10

S’il retrouve son niveau d’avant blessure, il va être adoré des supporters caennais. Et rien que pour le plaisir de chanter le générique de L’Île aux enfants à chacun de ses buts, il faut qu’il cartonne !!!

Un auteur amoureux du SMC depuis son plus jeune âge. Des loges au kop, il y a un monde. Entre les loges et le kop, il y a surtout du monde. Plein de monde. Dont moi, qui ne suis les matchs ni en loge, ni dans le kop. J'apporte ma modeste contribution à l’édifice, de mon col blanc chez les rouge et bleu, sans écharpe… ni cravate.