16 mars 2018

Exclusif – Le brouillon de Jean-François Fortin pour la réunion du 19 mars !

Jean-François a bien préparé son intervention

 

Comme vous le savez, le Conseil de Surveillance va se réunir le 19 mars prochain pour statuer sur des points essentiels pour l’avenir du club, notamment le maintien de Jean-François Fortin au poste de Président. Les sorts réservés à Xavier Gravelaine et Patrice Garande seront forcément évoqués. Coup de chance chez Wam, on a récupéré le brouillon du discours que Jean-François Fortin prépare pour cette réunion cruciale et on ne va pas manquer l’occasion de vous le dévoiler en exclusivité !

 

Chers membres du Conseil de surveillance, 

Chers actionnaires, chers associés, chers amis, 

Chers putschistes…

 

Le contexte particulier que tout le monde connaît me conduit à faire un bilan intermédiaire de notre action à la tête du club et à souhaiter que nous continuons à nous inscrire dans la durée… vu que votre putsch a été aussi bien préparé qu’une séance d’entraînement de Franck Dumas. 

A titre personnel, ma volonté est clairement de rester président du club la saison prochaine et de poursuivre notre projet pour faire grandir le club.

On doit avancer avec ambition, mais sans renier l’ADN du club, qui reste un club familial et humain, où la loyauté est une valeur essentielle. Je pense incarner ces valeurs de notre club, contrairement à certains, suivez mon regard…

D’ailleurs dans les heures sombres que l’on a connues dans le cadre de la procédure judiciaire qui n’est toujours pas terminée, j’ai reçu le soutien de tous les amoureux du Stade Malherbe, ce qui m’a profondément touché. Hé, les renégats, depuis l’affaire du pinard frelaté de Nîmes, tout le monde me kiffe, je suis le boss les mecs, intouchable le gars !

Récemment encore, lorsque des rumeurs de tentatives de putch ont été colportées ici ou là, rumeurs auxquelles je n’ai évidemment donné aucune foi tant elles sont incompatibles avec vos qualités humaines. Ou pas.  j’ai reçu le soutien de tant de personnes… contrairement aux putschistes… que je me sens obligé envers eux de rester encore un bon moment pour leur rendre la confiance qu’ils m’ont témoignée. Et oui les mecs, la place est prise pour un moment…

Néanmoins, comme je sais vous écouter, pour vous faire plaisir, j’ai viré un collaborateur qui nous donnait toute satisfaction de là à s’interroger sur vos compétences…

Sur mon action à la tête, comme vous le savez, nous avons régulièrement renforcé nos fonds propres pour assurer une stabilité financière plus forte au club, mais je ne vais pas m’appesantir sur notre situation financière et encore moins sur mon implication financière dans le club. puisque Iznogoud a plus de pognon que moi.

Sportivement, nous vivons une saison brillante, avec un maintien qui se présente sous les meilleurs auspices… et un parcours exceptionnel en coupe de France, qui s’inscrira dans les grandes heures de l’histoire du club. Bien joué les félons pour le calendrier, l’an dernier vous auriez pu me lourder sans problème, mais là, m’attaquer maintenant, c’est aussi dangereux qu’une frappe de Nkololo.

Je tiens à souligner qu’on a tiré les leçons de l’an dernier, puisqu’on est passé d’une défense passoire à un truc en béton digne des plus grands clubs italiens. [Nota : faire une blague sur le béton et Da Silva si l’ambiance s’y prête]

En plus, on a réussi notre recrutement, avec de jeunes joueurs de grand talent, que l’on pourra revendre plus cher à l’été 2019. A l’été 2019 et pas à l’été 2018, parce que pour les garder, les Djiku ou M’bengue, on s’est débrouillé pour qu’ils soient blessés la moitié du temps, ça fait fuir les acheteurs… C’est ça d’avoir une stratégie à long terme ! Prends ça Juda

Je sais qu’on nous reproche de ne pas être sexy cette année, mais je ne suis pas d’accord, on a quand même recruté Mme Repas…  [Nota : envoyer le slide, c’est un Conseil de surveillance, il n’y a quasiment que des mecs].

Vous allez me dire « ok pour cette année, mais qu’est ce qu’on fait l’an prochain ? ».

Alors je vais vous le dire clairement, en toute transparence, sans aucun détour :

Pour la saison prochaine, je compte [tousser] Patrice Garande.

Excusez-moi, je disais que si vous me renouvelez votre confiance, je compte [tousser plus fort] Patrice Garande.

Ma décision est prise, l’entraîneur du Stade malherbe la saison prochain sera donc : [s’étouffer clairement et demander de l’eau – simuler un évanouissement si besoin].

Pour le recrutement, on verra avec Cavéglia et Maraval, je leur fais confiance, ils ont un sacré pif ! [Nota : afficher leurs photos, on va rigoler avec leurs tarins].

Je voulais faire ces quelques mises au point en introduction de notre réunion.

J’en profite pour ajouter une petite chose à l’ordre du jour, trois fois rien : « signature d’un partenariat long terme avec Décathlon pour la boutique du stade ». [Nota : prendre la tête du félon en photo].

Je vous remercie pour votre attention.

Partager :
Tags:

A propos de Sans Ma Cravate

Sans Ma Cravate

Un auteur amoureux du SMC depuis son plus jeune âge. Des loges au kop, il y a un monde. Entre les loges et le kop, il y a surtout du monde. Plein de monde. Dont moi, qui ne suit les matchs ni en loge, ni dans le kop. J'apporte ma modeste contribution à l’édifice, de mon col blanc chez les rouge et bleu, sans écharpe… ni cravate.

  • Email