19 février 2017

Mon Match à WAM #SMCLOSC : « J’ai vu des bonnes choses. »

Avec ce nouveau poutrage cette fois venu du Nord pour dernier terrain vague. Et des vagues de dunes pour arrêter les WAM. Et de WAM poutrés que les marées Lilloises dépassent, faut bien alsuer que notre coeur Rouge et Bleu est pour le moins à marée basse. Chronique d’un WAM en détresse.

Pour une fois qu’on peut jouer un match de football sans neige, ni brouillard, ni terrain gelé ou autre nuage de criquets, bah non désolé mais techniquement c’est pas terrible, pas le ballon beaucoup de déchets technique. La rédaction n’est pas dupe.

« Bon d’accord Monsieur l’arbitre on leur prête mais juste 5 minutes. »

 

Dans ce match assez plat, un dogue finit par bouler Ivan Santini, c’est rouge. Y’a rien du tout mais à ce moment on s’en fout on se dit qu’on prend.

Finalement, c’est Lille qui a l’audace de nous prendre à la 69ème minute. Quelle indignité.
Ca peut apparaitre comme un détail de l’histoire pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup nesspa.
C’est donc Anwar El Ghazi qui est sorti de sa chambre pour planter son but. Filoche, le score n’évoluera plus.
Je feins la surprise : Le placement de Ben Youssef sur le but Lillois était pourtant parfait je ne comprends pas.

El Ghazi (à droite) était hors-jeu. M. Abed (à gauche) en décide autrement. Ok vu.

 

22H00 – Fin du match. Malherbe boit encore la tasse, seulement 1-0 mais la note est salée. GERARD OSEKOUR.
J’élabore un plan courageux pour faire le meilleur match à WAM possible. Evacue les énergies négatives mec, penses comme LaCaencannette.
22h11 – Pour me décharger, j’envisage quand meme d’appeler France Bleu pour insulter des mères de famille de petites vertus.
Le standardiste me fait patienter, me demande de souffler dans le combiné puis finit par m’annoncer la mort dans l’âme :
« Monsieur Poutra, z’êtes pas assez bourré pour passer à l’antenne. Déso pas déso vous ne passerez pas de cap ce soir ». Je suis déçu.
22h15 – Pour positiver, je pense au dernier mercato Caennais.
22h15 – Je me souviens que je suis pas fan du mercato Hivernal. (C’est pour les babtous fragiles ça et puis on a un meilleur effectif que l’an dernier.) 
Trop c’est trop, je décide d’élaborer un plan pour me défaire du Match à WAM. Faut pas déconner.
22h20– Je sors les archives. Mon contrat de travail We Are Malherbe n’a ni clause de sortie, ni de clause éventuelle de type « boum boum mon coeur me picote arret de travail ». Je suis niqué.
22h30 – J’envoie poliment un snap au président de WAM, pour lui demander gentiment de lâcher le résumé, je lance mon générateur d’excuse en mode pas envie j’ai poney.
Inflexible, il refuse. Toujours pas de solution. Match à WAM 1 – Moi 0.
22h35–  Terrassé, et sans tranquillisant dans l’armoire à pharmacie, j’envisage l’option fuite professionnelle façon Xavier Dupont de Ligonnès.
22h37 – Après consultation de plusieurs sites de comparateurs de vols, je me tate entre une route des Tacos au Mexique,ou un séjour B&B à Dunkerque le tout payé avec la carte bleue de We Are Malherbe (volée au trésorier)
22h40 – Les valises sont prêtes. Mais la Carte Visa Electron Bleue WAM est par deux fois refusée.
Motif : Solde insuffisant depuis les dernières vacances d’hiver du président,  il reste seulement 3,60 EUR sur le compte.
Mon transfert pour le FC Fleury Merogis auprès de Franck Dumas ou mon assassinat prochain par la mafia Wamiste n’ont par contre eux jamais été aussi proches.
22h43 – L’espace d’un instant je ne comprends plus mon club, installation de l’application de méditation « Petit Bambou »  sur mon téléphone. Je ferme les yeux,la première leçon « Les bulles de Savon » est d’ailleurs une révélation. Patrice le grand Gourou à raison. Tout s’éclaire.

« Tu peux pas mal jouer si tu as vu des bonnes choses »

Bien que toujours littéralement LOSC in translation lorsque j’ouvre les yeux, je m’ouvre vers un nouveau monde fait de lumière « vers une totale liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge reminiscent ».
Je parle un nouveau langage de tolérance, d’amour et de positivité.
广州创还会看到好东西Garande先生。不喜欢与勒阿弗尔联赛2我吃比萨饼。刀豆你。
Celui ou on voit des bonnes choses, de l’investissement et ou on ne croit pas à ce concept ringard numéro-probabiliste de classement.
Un classement c’est un truc inventé par les médias de toute façon, fait de chiffres et de lettres, et encore de chiffres et de lettres consistant à constater le résultat d’une compétition au sens large du terme grâce à des chiffres et des lettres.
Cette phrase n’est pas très claire, peu importe mais oubliez tout, c’est de la connerie tout ça. Tout va bien.
Puis me vient l’envie de dormir profondément (genre jusqu’à la saison prochaine), je décide de faire le vide dans ma tete. Je m’en vais donc regarder un replay de #SMCLOSC.
Partager :
Tags:

A propos de Alban Poutra

Alban Poutra

Journaliste mexicain qui aime le SMC et les croissants. Recrue du mercato WAM, j’ai coûté plus cher au trésorier que Pogba et Higuain réunis, du coup j’écris.

  • Email