Une victoire et triquer

Bien que faisant désormais partie du gratin des prétendants à l’Europe, le Stade Malherbe sait recevoir respectueusement les gueux du bas de tableau. Taquins nos rouges et bleus vont même jusqu’à laisser croire  à ses invités qu’ils repartiront avec un point, avant de les poutrer en riant très fort. Quel délicieux amusement.

C’est pas le tout de se repasser en boucle toute la semaine les images des buts à Troyes, il faut préparer comme il faut la venue de son adversaire. Pour cela rien de mieux qu’une belle affiche augurant d’une comédie grand public.

https://twitter.com/WeAreMalherbe/status/645520055065800704/photo/1

20 heures, c’est parti pour le show , c’est parti tout le monde est chaud.

https://twitter.com/fbleubnormandie/status/645296807724097537/photo/1

Le début de match est fermé et tendu entre les deux équipes probablement à cause d’une litige très important sur l’origine scandaleusement usurpée du nom du club montpelliérain.

Les joueurs s’engagent généreusement mais Monsieur l’arbitre fait preuve de pédagogie.

"Non monsieur Yahia, le bris de tibia est interdit. Oh oui, ça fait quelques années déjà."

« Non monsieur Yahia, le bris de tibia est interdit. Oh oui, ça fait quelques années déjà. »

Heureusement notre recrue phare, notre nouveau leader d’attaque, la future surprise de la liste des 23 de Didier Deschamps éclaire de son génie ce début de match.

"Et hop je me laisse tomber en arrière tellement j'ai confiance en la vitesse de pointe d'Alaedinne pour me rattraper à temps."

« Et hop je me laisse tomber en arrière tellement j’ai confiance en la vitesse de pointe d’Alaedinne pour me rattraper à temps. »

"RT+FAAAAAAAAV !!!"

« RT+FAAAAAAAAV !!! »

C’était sans compter sur le plus grand scandale du football français depuis la caisse noire des verts et l’attentat sur Battiston : un nouveau pénalty imaginaire s’ajoute à la longue liste des décisions arbitrales issues du complot mondial contre Malherbe. Montpellier égalise malgré un grand Vercoutre.

Très beau geste de Vercoutre qui prend Martin à contre-pied.

Très beau geste de Vercoutre qui prend Martin à contre-pied.

En seconde mi-temps nos petits Caennais se ruent à l’attaque du but montpelliérain. C’est pas loin de rentrer sur un coup de tête de notre divin chauve de derrière.

Nous jouons les arrêts de jeu quand le Community Manger du compte officiel du Stade Malherbe décide de sortir le tweet de la soirée.

C’était sans compter sur le Roi Soleil du soir qui fait lever le stade sur la dernière action du match.

"Et hop, tractions avec les coudes. trop fastoche !"

« Et hop, tractions avec les coudes. trop fastoche ! »

Chez WAM on a toujours la victoire modeste et on ne laisse pas nos victimes repartir sans un petit présent.

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.