Le Mercato de WAM : Emiliano Sala, le neuf neuf

"Puisque je vous dis que je ne ne suis pas le fils de Romain Poyet."

« Puisque je vous dis que je ne ne suis pas le fils de Romain Poyet »


Nom : Emiliano Sala

Age : 24 ans

Poste : Grand échalas des surfaces

Slogan : Sala fout bien

Surnom : Mimiliano

Points forts

Arrivé presque tout droit de son Argentine natale, Mimiliano le Gaucho a éveillé en nous la passion chaude pour les héros chevelus sud-américains tels que Juan-Eduardo Eluchans, Gaby Caldéron ou Florent Pagny. Là-bas les hommes montent sur leurs chevals et parcourent la pampa avant d’aller marquer des buts devant des stades en furie. De plus un pays qui a parmi ses sportifs célèbres un Juan-Martin De Potro (Jean-Martin de la Poutre) ne peut que nous être sympathique.

A noter que Mimiliano a vu le jour à Cululu, ville située dans une région portant le même nom : on peut donc sans crainte affirmer qu’il est né dans le Cululu.

Sala présente des caractéristiques qui correspondent aux attentes actuelles de Malherbe et qui nous plaisent bien : travailleur, altruiste et avec une belle marge de progression. Il  a terminé l’an dernier avec Niort sur le podium des meilleurs buteurs de ligue 2 avec 18 réalisations. Il est important de souvenir de tous ces buts que Sala mit.

Points faibles

L’arrivée de Mimiliano et le départ concomitant de Mathieu Duhamel lors du mercato d’hiver étaient pour le moins inattendus. Comment notre jeune recrue appréhendera-t-il cette pression lui qui manifestement était déjà en manque de confiance lors de sa demi-saison à Bordeaux ? La première occasion en or que Sala manque face à Saint-Etienne et la blessure de Sloan Privat vont le mettre très rapidement dans le bain et face à ses responsabilités.

De plus sa situation de joueur prêté pour une seule demi-saison  peut  le fragiliser et ne pas lui offrir le temps d’adaptation nécessaire. A supposer qu’il ne joue pas suffisamment, il ne faudrait pas qu’il en ait marre Sala.

Espérons enfin que sa saison à Niort, dans les Deux-Sèvres, n’affecte pas son efficacité devant le but. En effet un club est en droit d’attendre mieux que le rendement d’un joueur qui est allé à Thouars.

Potentiel d’adulation par le public : 8/10

Malgré les quelques doutes que soulève son arrivée, Mimiliano est un joueur qui rentre sur le terrain en courant partout avec la bave aux coins des lèvres et qui semble être un vrai bon mec. C’est tout ce qu’on veut et si ça se confirme on devrait pouvoir passer au moins quelques bons mois ensemble.

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.

Laisser un commentaire