EXCLU SM Caen : les dérogations au confinement général

Comme chacun sait désormais, la vie s’organise désormais au gré des contraintes imposées par le coronavirus. Non content de nous priver de foot et du plaisir des innombrables victoires malherbistes, “COVID-19” – qui porte le même numéro que Malik Tchokounté, une catastrophe n’arrivant jamais seule – nous astreint donc à rester à la maison, sauf exceptions. Des exceptions justement, le SM Caen en a relevé quelques unes et a donc fait établir des attestations pour permettre la circulation de certains. La rédaction de We Are Malherbe, réquisitionnée pour les contrôles, a pu s’en procurer certains, que nous vous dévoilons en exclusivité, au nom de la transparence en temps de GUERRE. 

Le coach se donne donc un peu d’air et il a bien raison, on a déjà eu notre lot de scénario catastrophe cette saison. A noter que Prince Oniangue n’a lui pas besoin d’attestation, puisque Dieu le protège. Tchokounté non plus puisqu’avec lui, ça passe toujours à côté, pas de danger. Erwyn Zelazny, déjà confiné au banc de touche toute l’année, fera l’objet d’une souplesse des autorités pour ne pas en rajouter davantage.

En revanche, mauvaise nouvelle, Arnaud Tanguy n’a pas pu obtenir de dérogation pour assister à ses cours d’économie-gestion 1ère année. Ni Benjamin Jeannot, déjà en vacances forcées, et encore moins Durel Avounou, qui n’a pas pu prouver qu’il avait un employeur. Dommage également, Rémy Riou restera confiné, alors qu’il n’eut pas été inutile de travailler ses sorties.

Restez-tous au chaud si vous le pouvez, sinon soyez prudents, essayez de ne pas croiser le virus, ni Pascal Dupraz, en cette période délicate <3

Avatar

Poussée à l’exil avec son petit âne après avoir été écartée du club très fermé des mascottes caennaises, la Caencaneuse n’oublie pas pour autant son club, son amour, son fardeau. Loin de nos contrées normandes, elle a toujours quelque chose à dire à qui voudra bien l’entendre.