Le mercato de WAM : Rémy VERCOUTRE, le remplaçant titulaire

Nom : Rémy VERCOUTRE

Âge : canonique

Poste : gardien de but

Rémy Vercoutre

Surnom potentiel : « VERPOUTRE »

Slogan : le remplaçant irremplaçable !

Son bizutage : Patrice GARANDE lui fait commencer tous les matchs amicaux sur le banc.

Forces : Inutile d’aller chercher bien loin, la vidéo de présentation proposée par son agence résume avec grande modestie les talents du bonhomme. Je cite : « courageux », « travailleur », « leader », « bel homme », « intelligent », « classe naturelle », « un formidable communicant », « un physique de mannequin », « professionnel et disponible », « populaire », « généreux ». Non je n’invente rien, vous pouvez admirer la vidéo :

http://vimeo.com/74184749

On soupçonne Alain CAVEGLIA et Patrice GARANDE d’avoir pris leur décision de le recruter en la visionnant…

La vidéo omet juste de parler de football, je vais donc m’en charger. 10 ans sur le banc forcément ça laisse la place à l’inconnue sur ses capacités à endosser le rôle de numéro 1 (oui, WAM vous annonce un scoop, évidemment qu’il a la garantie d’être numéro 1 !). Mais enfin, on ne passe pas autant d’années dans le club qui a survolé pendant une décennie le football hexagonal si l’on n’a pas un minimum de talent ! Et être entraîné au quotidien par Joël BATS ça doit être quelque chose ! Enfin, il a quand même endossé le rôle de titulaire sur la saison 2012-2013, réalisant des prestations tout à fait correctes, avant de gravement se blesser. Le bonhomme est aussi réputé pour son caractère : et nul doute qu’il en faudra pour éviter à Malherbe de faire une fois de plus l’ascenseur. Puis un grognard comme lui ne fera pas mal à nos p’tits jeunes pour découvrir la ligue 1, notamment Damien PERQUIS qui, espérons-le, grandira et s’affirmera aux côtés de VERCOUTRE.

Dernier fait notable : ne pas avoir collé une tarte à Olivier MINNE qui lui sort des blagues de merde avant de sauter à l’élastique alors qu’il a le vertige, c’est quand même faire preuve d’un certain self control.

Faiblesses : putain 10 ans ! 10 ans à cirer le banc quand même ! Il y a de quoi choper des ampoules !  A 34 ans Rémy se lance un sacré challenge : lui qui était confortablement assis sur le banc d’un européen se lance le défi de s’exposer dans un club qui jouera le maintien. Il va lui falloir nécessairement un temps d’adaptation : Patrice GARANDE n’est pas Rémy GARDE et Jean-François FORTIN n’est pas Jean-Michel AULAS. Idem au niveau des infrastructures, d’ORNANO n’est pas OL LAND…
Pour le caractère c’est un peu l’inconnue aussi : ses coups de gueule sont légendaires et il a tout de même réussi l’exploit en 2010 à se faire expulser suite à 2 cartons jaunes…alors qu’il était sur le banc ! Saura-t-il canaliser sa fougue maintenant qu’il a un peu plus de bouteille ?

Potentiel d’adulation par le public : 0/10 ou 10/10

Rémy VERCOUTRE ne laisse personne indifférent : souvent détesté par les adversaires pour sa grande gueule, il suscite aussi le débat au sein des supporters caennais depuis son arrivée. Il y a les pro-VERCOUTRE qui soulignent le CV du bonhomme, et les anti-VERCOUTRE qui se demandent ce que vaut cet éternel remplaçant de 34 ans. Titi DEPRES se range plutôt dans la première catégorie, espérons qu’il donnera raison à ceux qui voient en lui une future idole de d’Ornano !

Photo : Ouest France

Avatar

Tombé dès son plus jeune âge dans le chaudron de Venoix, Titi Deprès est toujours resté fidèle à Malherbe, et suit non sans passion et souffrances le parcours de son club.