Au chômage technique, les joueurs de Caen garderont les enfants des supporters

Pascal Dupraz en nounou

Jeudi soir dernier, le Président Macron, en réponse à la crise du coronavirus, a décidé de fermer les crèches, les écoles, collèges, lycées et universités jusqu’à nouvel ordre. Cette décision plonge dans le désarroi de nombreux parents qui n’ont pas les moyens de faire garder leur enfants, ne peuvent solliciter les grands-parents et doivent même veiller à la poursuite des apprentissages. Dans le même temps, le Stade Malherbe subit l’interruption du championnat de Ligue 2. Dans une conférence de presse tenue le vendredi 13 mars après-midi, le Président Clément semble envisager la fin des entraînements pour préserver les joueurs. Rappelons que des nombreuses équipes professionnelles, en Europe comme aux Etats-Unis, sont placées en quarantaine. 

Fabrice Clément déclare ainsi :

« C’est l’occasion pour le club de s’impliquer dans la communauté, de faire preuve de solidarité et de nous racheter d’une saison déplorable. Dès lundi, les joueurs seront mobilisés pour garder les enfants des supporters et assurer la poursuite des enseignements. » 

De footballeur à enseignant

Ainsi, Jessy Pi assurera des cours de maths tandis que Jordan Tell enseignera l’anglais. Si vos enfants font une erreur dans leur cahier, vous pourrez compter sur Santy Ngom. Jan Repas quant à lui pourra garder les élèves du Lycée Hôtelier François Rabelais d’Ifs. Enfin, Prince Oniangue assurera des cours d’histoire en plus du catéchisme.

Fabrice Clément évoque d’autres pistes :

«  Benjamin Jeannot pourra s’appuyer sur ses radiographies pour faire classe de sciences naturelles. Pour ma part, je m’engage à donner des cours d’économie-gestion sur la base du dernier rapport de la DNCG. Cela sera aussi l’occasion pour les plus jeunes de revoir les soustractions. Enfin, Pascal Dupraz se tient aussi à disposition pour garder des enfants mais on vous prévient qu’ils n’ont pas intérêt à moufter. » 

Des exceptions dans d’autres clubs

Une belle initiative des Malherbistes qui pourrait être dupliquée dans d’autres clubs, à quelques exceptions près. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’éducation nationale, l’explique ainsi : « à Lyon, évitez de confier vos enfants à l’OL. Rudi Garcia les ferait échouer au bac en expliquant que c’est de la faute des arbitres. » 

Jules Tralande

programmateur musical incompris, papa de la section Kids. Carte d'abonné en Pop B et au Jean Patouche.