Mon match à WAM Caen – Saint Etienne : Niqués en 3D

Bon, on va pas se mentir ce match était une vraie purge.
Ça partait mal, un dimanche après-midi, l’automne, la pluie, le froid. T’as même pas digéré le rosbif-purée de mémé que t’es déjà assis sur les sièges de d’Ornano. Mais au moins on est bien assis, c’est déjà ça.


Pourtant je sais pas vous, mais moi, j’avais adoré l’affiche du match


Comme d’hab, on y croit on est chauds patate, on a beau se prendre des coups dans la gueule, on pardonne, on y retourne.


Même Rémy est d’humeur poutresque, c’est dire


Miss Normandie donne le coup d’envoi du match. Manifestement, elle a dû se réveiller un peu tard et faire des choix sur sa préparation.


L’entame de match est mauvaise (spoiler alert : comme tout le match).
D’ailleurs, on aurait pu l’éviter, on nous avait prévenu.

14715537_1291739124240770_3265874754482111022_o

OK les gars c’est chiant et vous êtes nuls, mais on ne reste pas assis comme ça, on joue !

Les supporters Stéphanois ne dérogent pas à leur réputation, ils chantent forts, pour qu’on les entende plus que le Kop caennais.
D’ailleurs, Marine Le Pen approves this message :

Bon, par contre, c’est peut-être puissant, mais c’est faux les gars, vous ne tenez même pas le si bémol, la honte, quoi.

 

On se fait chier, ça se sent, les jeux de mots pourris fusent sur twitter.


https://twitter.com/vertdesang/status/790179480916615168

 

On est nuls, on loupe tout ou presque, on dirait moi quand je me lance à faire des oeufs pochés

Bref, ça fait 0-0 à la mi-temps.

On sort notre traditionnel Pokéwam, avec un Ruffiou tellement sympa que tout le monde l’adore.

La deuxième mi-temps voit le score évoluer, mais pas en notre faveur.
But de Saivet, puis de Veretout. Soit disant, ce serait de ma faute.

On perd, il pleut, la mélancolie nous amène aussi à avoir une âme de poète


Et on se met à se remémorer le passé

Côté Stéphanois, visiblement, on aurait besoin d’une bonne cure de bromure

On s’est fait niquer, certes, mais nous, on sait que c’est que dl’amour. Le foot, c’est génial !

Arrivée ici comme lorsqu'on me choisissait à l'UNSS pour l'équipe de Hand. En dernier. Je suis le bacon grillé de ton burger, la poubelle jaune de ton plastique, la grosse-caisse de ta fanfare, les larges rayures rouges sur ton maillot de Malherbe... Tu peux faire sans, mais c'est vachement mieux avec.