11 août 2016

Le Mercato de WAM : Matthieu DREYER

Gnééé

Gnééé

Nom : Dreyer

Prénom : Matthieu

Poste : Troisième gardien, cireur de banc, chauffeur de vestiaire, relégué de service.

Slogan : Par devant, par Dreyer

Surnom : Air Dreyer

Points forts :

Sa carrière sur le banc est presque aussi fournie que celle du boss au même âge, les titres en moins, ce qui, une fois remis Vercoutre, l’aidera à vite passer le Reulet. Il l’a dreyer lui-même concédé lors de sa présentation, son but n’est pas d’être titulaire (il n’est pas complètement gogoal) et l’on devrait rarement faire trou un fromage d’avoir du Dreyer dans la cage.

Il a disputé 15 matches titulaire en Ligue 1 la saison passée, donc le championnat ne lui est pas inconnu. Bon, c’était à Troyes, relegué et pire défense de Ligue 1… mais tout de même! De plus, il n’a connu à 27 ans que trois clubs différents (Sochaux, Fréjus et Troyes), ce qui révèle une stabilité rassurante en ce moment. Il faut dire aussi que la carrière entière du joueur est un arrêt de travail, ce qui est déjà une parade à mettre à son actif, et que, même s’il a eu du mal à lâcher l’ESTAC, sa conquête de l’Ouest commence à Caen.

Enfin, il est à supposer qu’il est très fort dans les airs Dreyer après avoir longtemps joué au stade des lobs et connu toutes les sélections nationales de jeunes jusqu’aux espoirs.

Points faibles :

On ne sait pas trop Doubs il vient, mais sa tonsure indique bien qu’il vient de quitter l’aube. Etait-il temps de partir pour Père Dreyer? Sa formation, on l’imagine à garder le coin, Sochaux ça brûle, et donc à écouter Magic System.

Il a connu la relégation l’an passé, ce qui est difficilement acceptable dans un effectif taillé pour jouer l’Europe et dans un club désormais plus habitué au football du dimanche qu’à la purge du samedi. Après avoir commencé la saison sur un problème de rayures, y aura-t-il un problème Dreyer?

Plus sérieusement, qu’est-il venu chercher? Est-il venu dans la région faire la Manche comme l’énorme Andy? Il n’y a qu’au Havre que le Nord mendie, là-bas c’est la norme on dit, tout le reste c’est la Normandie et elle l’accueillera malgré tout.

Potentiel d’adulation : 5/10

S’il joue et réalise quelques parades décisives, tout d’Ornano récitera l’évangile selon Saint Matthieu.  S’il se plante, Dreyer risque de vite rimer avec « Dehors! ».

S’il ne joue pas, il pourra qui sait proposer une étude comparative des cuirs charolais et normand sur les bancs de Ligue 1 complétée par un rapport sur les interactions savonneuses au sein du vestiaire qui rencontreront, à n’en pas douter, un succès retentissant auprès des plus humides des supporters.

Partager :
Tags:

A propos de Caen Did

Caen Did

Adepte du passement de genre (littéraire) comme des phrases de transition, c'est avec un solide jeu de mots qu'il tentera de vous emporter dans son esprit tourmenté d'exilé.

  • Email