La véritable histoire du PSG

Ces gens-là sont chelous.

Ces gens-là sont chelous.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, il  existe un autre club parisien qui essaie de se faire connaître  dans l’ombre du Paris FC et de la fureur de Charléty. C’est le Paris-Saint-Germain , futur adversaire du Stade Malherbe Caen dont nous allons ici découvrir la véritable histoire.

Le PSG est né sous Georges Pompidou en 1970 ce qui explique certainement l’ambiance qui règne aujourd’hui au Parc des Princes. Il est né d’une fusion entre plusieurs entités, un peu comme Feuguerolles-Bully  ou L’Entente Sportive du Val d’Orne.

En 1972 l’entraîneur du PSG fut Robert Vicot, un homme qui savait donner la patate à ses joueurs mais qui se fait assez rapidement chipser son poste.

Le nom Paris-Saint-Germain provient d’une politique sportive rapidement axée sur l’échange de joueurs sur de courtes durées,  spécialité de Saint Germain des prêts.

Très inspiré du stade Louis-Villemer de Saint-Lô le Parc des Princes a été  construit en bordure de périphérique afin de  pouvoir partir plus vite si on se fait chier.

Le premier président historique de ce club fut Daniel Hechter ce qui n’est sûrement pas étranger au fait que le PSG est un club qui se fait régulièrement tailler des costards.

Le manque de décence du PSG a toujours dérangé le football français : tout le me monde se souvient encore de Francis Borelli bouffant de la pelouse devant tout le monde sur TF1 à une heure de grande écoute au début des années 80.

Le slogan « Paris est magique » a été inventé en hommage au Grand  Majax d’Amsterdam, dont le jeu flamboyant a inspiré les plus belles compositions de Luis Fernandez avec Pédron titulaire et Ronaldinho remplaçant.

Les joueurs mythiques du PSG sont Bernard Mendy.

Les supporters du PSG ont toujours été des gens charmants et faisant l’unanimité autour d’eux : les Boulogne Boys mettaient toujours un point d’honneur à être accueillants et chantaient des chansons joyeuses en l’honneur de leurs adversaires. Finalement un soir de cuite ils ont été dix saouls.

Aujourd’hui les Ultras sont interdits au parc des Princes même si certains individus très dangereux comme Lorant Deutsch, Nicolas Sarkozy ou Cyril Hanouna réussissent parfois à s’introduire dans le stade.

Depuis quelques années le PSG est la propriété d’investisseurs qataris qui ont réussi à respecter scrupuleusement un projet sportif très précis : écraser le championnat de France à coup de millions et ne pas dépasser les quarts de finale de la Ligue des Champions. Ceci est désormais considéré comme un acquis social pour les joueurs qui peuvent ainsi partir plus vite en vacances.

L’année 2015 fut particulièrement cruelle et sanglante pour la ville de Paris, et  ce 19 décembre n’échappera pas à la règle avec un premier poutrage de la saison du PSG qui annoncera une longue descente aux enfers et la prise du pouvoir par le SM Caen. Mais ça ce sera une autre histoire.

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.