PSG ou SMC : qui sera champion ?

Qui a peur du SM Caen ?

Qui a peur du SM Caen ?

TA TATATA TATATA TATATAAAA (c’est le générique de Rocky au cas où vous n’auriez pas l’oreille musicale). Mesdaaaames et messieuuuuurs, à ma gauche, le tenant du titre, il est craint, il craint aussi un peu : je veux bien sûr parler du terrible PSG. A ma droite, le challenger sorti de nulle part, il crée la surprise avec un début de saison canon, du talent pur et un culot à toute épreuve : LEEEEEEEEEEE STADE MALHEEEEEEEEEEEERBE.

Avant de connaître l’issue de ce combat terrible pour atteindre le toit de la ligue 1, nous allons faire le point sur les forces en présence et voir ce que chacun pèse sur la balance. Avec des critères évidemment tous objectifs, je tenterai de les départager et de vous désigner celui-ci qui, selon moi, triomphera de ce terrible affrontement. Suspense… Place aux duels !

Round I : Laurent Blanc vs Patrice Garande

Certains disent que Laurent Blanc et Patrice Garande sont peut être les deux meilleurs coachs français du moment. Mouais. Un peu exagéré quand même… on attend toujours que Laurent Blanc fasse ses preuves. Le Parisien est aussi antipathique que Patoche est sympatoche. Le premier n’atteint pas ses objectifs, le second les dépasse. Et en plus, le Caennais est meilleur en maths : la saison dernière il avait bien aligné 11 gars sur la pelouse du Parc des Princes tandis que Lolo avait lui mal compté et joué à 9. L’erreur bête.

Toi aussi comme Andy Delort, découpe les petits articles de France Football.

Toi aussi, comme Andy, découpe les articles de France Football.

Round II : Zlatan vs Delort

L’un est sur la fin d’une grande carrière, l’autre à son commencement. Si Zlatan s’était fait tatouer pour lutter contre la faim dans le monde, c’est pour l’accès à l’eau potable qu’Andy s’est lui fait graver une larme sous l’œil. Deux hommes au grand cœur qu’on arrivera tout de même à départager : victoire de Delort par K.O. au tour de mollet.

Round III : Seube vs Thiago Motta

Le preux chevalier normand contre le méchant mercenaire italien. On a demandé aux enfants, puisque c’est toujours la vérité qui sort de leur bouche, et ils sont unanimes : à la fin des Disneys, c’est toujours le gentil qui gagne.

Round IV : Vercoutre vs Trapp

Si Rémy a réalisé quelques « Air sorties » dont il a le secret la saison dernière, Kevin Trapp a fait plus fort avec une arrivée cagadesque au PSG. Avantage à l’aîné, sorti avec réussite du placard lyonnais tandis que le benjamin risque toujours de passer à la trappe.

Round V : Imorou vs Maxwell

La supériorité de Manu Imorou sur Maxwell tient en une stat’ : le Parisien a joué 692 minutes cette saison pour un total de zéro but. Zéro. Comme son nombre de followers sur Twitter. Baisse les yeux Maxwell.

germain-enfants_2

Round VI : Viking vs Germain Le Lynx

La mascotte normande n’a AUCUN souci à se faire, tant Germain Le Lynx est chelou. Obscénités en public, comportement agressif avec les enfants… potentiel d’adulation proche de zéro et possibilité de scandale sexuel avant la fin de la saison.

Round VII : dans les tribunes…

Souvent, on mesure l’influence d’un club au beau monde qu’il attire en tribunes. Alors oui, le PSG frime parce que Rihanna est venue au Parc. Première chose : s’il y avait une liaison directe Los Angeles-Carpiquet, elle serait déjà venue à d’Ornano. Sauf que si Nicolas Seube lui tape dans l’œil, va y’avoir du grabuge c’est moi qui vous le dis. Donc qu’ils la gardent leur Riri à Paris. D’autant que nous aussi on a notre star : Olaf. Il en a lancé des SOS, fait de belles chorégraphies, et surtout, qui n’a jamais fredonné son fameux air : « Sous mon parapluie en Borrelli-elli-elli-elli eh eh » ?!

Bilan de ces duels clés : SURPRISE ! En recomptant les points je réalise que j’ai désigné le SM Caen grand vainqueur face au PSG ! Un résultat objectif qui devrait logiquement se concrétiser sportivement en mai prochain. D’ici là, vivement décembre qu’on les poutre pour rattraper notre (léger) retard.

***Dernière minute*** : on me dit qu’une équipe nommée le SCO Angers se trouverait actuellement entre le PSG et nous au classement, mais comme, d’une, je n’ai jamais pu les saquer, et de deux, je n’ai jamais pu les saquer, je fais comme s’ils n’existaient pas. Voilà.

Avatar

Poussée à l’exil avec son petit âne après avoir été écartée du club très fermé des mascottes caennaises, la Caencaneuse n’oublie pas pour autant son club, son amour, son fardeau. Loin de nos contrées normandes, elle a toujours quelque chose à dire à qui voudra bien l’entendre.