DÉFAITE À RODEZ : DUPRAZ PLAIDE COUPABLE

Suite à la défaite inattendue de Malherbe hier soir en terre ruthénoise, Pascal Dupraz assume et fait son mea culpa : « Je porte l’entière responsabilité de la défaite d’hier. J’avais pas fait gaffe au calendrier et je pensais qu’on jouait un match de Coupe de France. Et du coup, j’avais pris la décision qu’on ne jouerait pas notre carte à fond dans cette compétition, pour donner priorité au Championnat. »

Avouons, à la décharge du coach caennais, qu’avec des équipes comme Chambly ou Rodez, la méprise est compréhensible : la Ligue 2 a un p’tit air de Coupe de France, surtout quand on joue dans le stade … Paul-Lignon ! Et Dupraz d’ajouter : « En plus, je ne me suis douté de rien pendant le match parce que j’ai vu Pape Sané et j’étais persuadé qu’on l’avait prêté à un club de National… » Certains supporters du SMC ne seront d’ailleurs pas trop surpris par la bévue de Dupraz, au vu de certains commentaires lus ça et là sur les réseaux sociaux :

M’enfin bon, la méprise susvisée met néanmoins un point final à l’invincibilité, sous l’ère Dupraz, des Rouge et Bleu tombés sous les assauts répétés des colosses de Rodez.

Ceci dit, Dupraz, une fois son erreur admise, préfère positiver : « Ça arrive à tout le monde de se tromper, mais faut se reconcentrer et oublier cet épisode fissa. On a quoi, 9 points de retard sur le 5ème et 14 sur le 2ème ? Autant dire une broutille. Une victoire contre Clermont, la semaine prochaine et hop, la machine se remet en branle. Et cette fois, pas d’entourloupe, ce sera trois points dans la besace ! Dieu me sègue si c’est pas le cas. »

Partager :
Avatar

Amateur de foot (Wellbeck, Zola, Raï), de littérature (Houellebecq, Zola) et de musique (raï), aussi inspiré dans le calembour lourd que le pronostic merdique ou l'analyse concise, il a abandonné le Hamburger Artichaut Cheddar au profit du Sandwich Moules Camembert. C'est dire si, dans la vie, Graham risque.