Le Mercato de Wam – Y’a-t-il un tueur en Sery ?

Nom : Caleb Zady ? Caleb Sery ? Zady Sery ?

Prénom : oh, faites pas chier !

Poste : vendeur de rêve

Surnom : CZS

C’est tout naturellement que l’on s’attend à ce que ce jeune Ivoirien né en 1999 à Agbeille passe dans les défenses adverses comme dans du miel, armé de son gros gdard, et gratifie le public normand de soyeuses passes à l’aveugle. Ou soit à leur réception du coup. Caleb Zady Sery semble en tous cas devoir son recrutement tardif à une somptueuse ruche… un somptueux rush face à Malherbe en début de saison ! Presque un but contre son Caen, donc.

Points forts :

  • S’appeler Zady aurait pu faire pâlir Ce Ayrault, il a d’ailleurs débuté contre Nantes, mais pas le khouya Almeida qui considère le stade comme une zone à défendre. Tous zadistes!
  • Il n’a que 19 ans, ce n’est donc pas une fin de Sery. Par ailleurs, comme il a très peu de vécu, on peut beaucoup projeter et se faire des films. On espère donc de bonnes productions et quelques réalisations cette saison.
  • Il a quitté la Corse dès qu’il a pu, ce qui démontre une tête bien faite. Ses qualités de vitesse et de percussion auraient facilité sa fuite.

Points faibles :

  • Les derniers joueurs de son âge recrutés par le club se sont plus distingués par leurs WAGs que par leur swag sur le terrain. En même temps, on peut penser que Sery a vu passer quelques bombes.
  • Ses anciens coéquipiers le décrivent comme un psychopathe, il paraît qu’il y a un tueur en Sery.
  • Le poste qu’il occupe n’existe pas dans le système de jeu du coach, ses apparitions pourraient donc bel et bien relever de la fiction.

Potentiel d’adulation : 8/10

CZS a le blaz’ pour enflammer le dancefloor, son jeu de corps mettra-t-il le feu aux bassins adverses ?

Avatar

Adepte du passement de genre (littéraire) comme des phrases de transition, c'est avec un solide jeu de mots qu'il tentera de vous emporter dans son esprit tourmenté d'exilé.