Comment la science explique-t-elle le raté de Casimir Ninga ?

Depuis samedi dernier, de nombreux scientifiques du monde entier tentent de trouver une explication rationnelle au râté de Casimir Ninga contre Rennes. We Are Malherbe te dévoile en exclusivité les premières hypothèses des experts.

La plus dans l’actu : François Pinault a acheté Casimir Ninga. En pleine tempête des Football Leaks, l’affaire pourrait faire grand bruit. Le richissime actionnaire rennais aurait promis une importante somme d’argent ainsi qu’une nuit avec Salma Hayek à Casimir Ninga s’il acceptait de lever le pied. Tentant.

La plus complotiste : Ninga est un agent du Havre infiltré pour faire descendre le Stade Malherbe. Vous connaissez le dicton : « Le Havre, c’est moche, ça pue et ça pollue. » Tiens, tiens, exactement comme les poubelles, qui sont exploitées par l’entreprise Nicollin, elle-même propriétaire du club de Montpellier… qui nous a vendu Casimir Ninga. D’un coup, tout s’éclaire.

La plus groupie : Ninga est fan de J+1. Jaloux de Claudio Beauvue, qui a été invité à sa place dans l’émission, Casimir tenait absolument à se faire une place parmi les grands Ruffier, Jourdren et Bedimo dans la rubrique de Julien Cazarre.

La plus naturelle : la peur du vide. Casimir Ninga est peut-être tout simplement plus à l’aise avec un gardien en face de lui. Et que celui qui n’a jamais eu de phobie lui jette la première pierre. Je suis sûr que toi, à 26 ans, tu appelais encore ta mère en hurlant pour virer une araignée de ta chambre.

La plus FIFA : « Il voulait peut-être offrir le ballon à sa femme qui est dans les tribunes, vous croyez pas ? »

Partager :
La SMacadémie

Beaucoup de Havrais nous suivent sur Twitter à défaut de nous suivre en Ligue 1.