26 août 2018

Le mercato de WAM : Tchouk Tchouk Malik, machine à buts

Nom : Tchokounté

Prénom : Malik

Surnom : Tchouk Tchouk

Poste : Attaquant de belle surface, 1m91, 90 kilos.

90 kilos, c’est ptet un peu plus en fait, c’est dantesque. Photo: SMCaen

Formé à Nice, Malik est passé par beaucoup de petites portes, malgré sa carrure, avant de revenir en ligue1 : 4ème division anglaise, CFA2 et CFA avec Calvi, National avec Dunkerque, puis Ligue 2 avec le Paris FC, et bientôt l’Europe avec Malherbe. Tchouk Tchouk, vous arrivez en gare de Caen : trois saisons d’arrêt.

 

Trop Tchou <3

Points Forts :

  • Des buts il en a marqué plein au Paris FC, Malik Tchokounté. 12 la saison dernière. 12 la saison d’avant à Dunkerque ? Donc cette année ? 12. C’est écrit. Il n’en sortira plus de ta mémoire. Ni la nuit ni le jour. Il danse derrière les brouillards, et toi tu cherches et tu cours ami défenseur adverse.
  • Attention, dix ans de football amateur oui d’accord, mais palmarès. Malik est champion du monde ConIFA 2014, aka la compétition des pays pas vraiment pays mais vraiment tricards par la FIFA. Une épopée incroyable née du désistement du Québec au profit du comté de Nice, Selecioun au sein de laquelle Tchouk Tchouk a été séleciounné. Et ouais, on a un champion du monde libre au club, et on attend toujours qu’on nous présente le trophée.
  • Avec une tante, Odiah Sidibé, multi médaillée au 4×100 mètres, Malik Tchokounté connaît quelqu’une qui connaît Patrick Montel et Nelson Monfort. De quoi te forger un mental et une ambition de champion quand t’es gamin, et surtout, te donner très envie de faire du football plutôt que de l’athlétisme.
  • Malik est un sacré bosseur. En plus des entraînements et matchs, il honorait plusieurs contrats à la fois, dont un de surveillant de collège, impec pour encadrer le petit Jessy Deminguet 3ème D, et un autre de plagiste, parfait pour encadrer Dabo et Jeff Louis.
  • N’oublions pas que Tchouk Tchouk arrive dans la valise de Fabien Mercadal (quelle souplesse !), il a donc déjà toute sa confiance et devrait avoir le temps pour faire ses preuves.

 

Points faibles :

  • N’oublions pas que Tchouk Tchouk arrive dans la valise de Fabien Mercadal, il a donc déjà le statut de chouchou/fayot pas facile à porter. Et le public caennais étant réputé pour sa patience… Mais il paraît que Ronny Rodelin lui a laissé son stock de boules quiès, bien vu le sourd !
  • Né le 11 septembre, il ne s’est jamais remis de la teuf gâchée le jour de ses 13 ans. Du coup c’est pour ça qu’il s’arrête chaque saison à douze buts. Le treize ça lui est resté en travers. Cela dit 12 ça nous va.
  • Sa trop grande modestie pourrait être un frein en ligue 1, c’est ce qu’on dit. Il faudrait de l’égo pour faire un bon attaquant. Mais alors, du coup, c’est quoi le problème d’Andy Delort ?!
  • Il faut des défauts, il admire Mario Balotelli, en bon Niçois. Mais Malik, tu seras devant lui au classement des buteurs cette saison 😉
  • La tête, laissez tomber la tête, c’est pas son truc. C’est pas grave, il reste les retournés.
  • Il a (quasi) 30 ans, le plus bel âge certes, mais c’est pas tout jeune pour débuter en ligue 1et s’y acclimater, mais ça fera une belle histoire à raconter pour Stéphane Guy quand il surprendra tout le monde : « Et ce Yassine Tchokounté, vendeur à la boutique de la plage de l’OGC Nice il y a encore quelques années ! Incroyable Malik Bammou qui chipe la place européenne aux Niçois ! Quelle carrière… C’est qui en fait ?! »

 

L’hymne des tribunes : 🎵 Tchouk Tchouk Malik, machine à buts ! 🎵 (Si tu fais la danse de Priscilla quand tu marques c’est double prime)

 

Potentiel d’adulation : 7/10

Travailleur pas branleur, surtout pas tout droit, sa technique nous a déjà valu quelques beaux pas de danse et quelques tournis aux défenseurs sur les premiers matchs. En prenant ses marques chez  nous, il va trouver l’efficacité et la côte de Tchouk Tchouk ira bon train. Vous aimiez Malika, vous aimerez Malik ah !

 

 

Partager :
Tags:

A propos de La Caencaneuse

La Caencaneuse

Poussée à l’exil avec son petit âne après avoir été écartée du club très fermé des mascottes caennaises, la Caencaneuse n’oublie pas pour autant son club, son amour, son fardeau. Loin de nos contrées normandes, elle a toujours quelque chose à dire à qui voudra bien l’entendre.

  • Email