16 août 2018

Le Mercato de WAM : La Bouille à Baysse à Malherbe

Ceci n’est pas un exercice : merci Dieu, un défenseur central est ENFIN arrivé cette semaine dans notre bonne vieille Normandie rouge et bleue.

(c) www.smcaen.fr

Alors OK, il est pas Américano Polonais et n’a pas enfoncé la tête de Giroud avant le Mondial, donc c’est moins hype, mais notre recrue n’est pourtant pas en reste. Bien que « benché » par le coach de son club de cœur, le sonore Gustavo Pouèt, ce défenseur central polyvalent (axe gauche comme axe droit), doué de la tète et réputé bon relayeur a tout du joueur de fort caractère et d’expérience désespérément recherché par le Stade Malherbe.

C’est une valeur sûre supplémentaire dans ce mercato Malherbiste (toujours décrié par les plus éminents spécialistes), notre nouveau Paul pote c’est tout de même 152 matchs de L1, dont 7 buts en L1 et ce malgré 3 blessures graves dans sa carrière. (à savoir : 2 fois les ligaments croisés à Brest et Saint-Etienne puis plus tard une terrible signature à Malaga).

Fin mai 2017, Petit Patoche Garande parti trop tôt disait dans une interview bilan de saison à Ouest-France :

Paul Baysse ? On me dit que c’est injouable, mais oui je l’ai mis dans mes souhaits.

Résultat : 6 mois à Malaga puis 6 mois à Bordeaux après (mais le souhait validé plus rapidement que sur Parcoursup), Caen signe donc le susnommé Paul Baysse sur la base d’un prêt sans OA. Pas d’indemnité de transfert donc, finalement c’est comme si on Baysse gratos.

Alors tut tut les rageux, « je ne vois » pas ou est le problème, on ne peut en effet pas dire que Paul Baysse facilement les bras, et rien que ça beh c’est gavé bien. (ça aurait pu être Bakary Koné, never forget)

Nom : Baysse
Prénom : Paul
Surnoms : Bouille à Baysse, Mac Baysse (« 2017/2018 : je pars à Malaga bim parcours de relégué/ Bordeaux mon club de cœur bim le banc, ma saison dernière cette tragédie »), Baysse Cube , Baysse Baysse Baby , Paulo la Science.
Sexe : Askip quand il Baysse sa culotte généralement c’est lui qui pilote.
Nationalité : Bah pas Américain du coup (fuck Trump, vive le made In France toussa)
Age : 30 ans
Poste : Sur la même ligne de jeu que Manu Imorou (lorsqu’il joue)

Points forts :
  • Grand  brun au physique élancé avec une tignasse de « bogoss », y’a pas à dire Baysse, il a une bonne bouille.

« Bon bah re au revoir Bordeaux hein »

  • Il a eu 10 sur 10 à chaque oeil au test de vue à la visite médicale ( lettres du test : M,I,A,Z,G,A,K,I,T,A,F,D,P). Cavéglia est rassuré, la vue de Paul ne baisse pas : c’est bon tu peux signer en bas à droite Paul, sans passer par la case agrandissement de pénis, une poupeluche en cadeau et hop bienvenue dans le Gilou Sergent Gang. (pas de temps à perdre il y a le match face à ton ancien club Samedi.)
  • Ne coute que 8 M dans MPG pour le moment, ce qui est plutôt pas cher (dépéchez vous ça va pas durer)
  • Au volant, il le dit ci dessous Paul respecte les limitations de vitesse et abaisse sa vitesse à 80 sur les routes nationales. Sa première mission dans l’effectif sera donc en toute cohérence  de refaire passer l’ Attestation de Sécurité Routière 1er niveau à Jeff Louis.

Paul Baysse : "J'ai une femme qui ne veut pas que je dépasse les limitations de vitesse ! Je me suis mis à son rythme !" 😂🚗😂 #EDS

Publiée par L'ÉQUIPE du soir sur Lundi 5 décembre 2016

 

Points faibles :

  • Paul Baysse ( prononcer « Bail sse« )  a un regard de glace mais le sang parfois chaud, en témoigne sa grande régularité dans LA BAGARRE :-> 1 coup de boule par Rémy Vercoutre à Brest:

    -> Puis une embrouille avec Zlatan à Sainté :

    -> Puis une nouvelle embrouille avec Thiago Motta à Nice :

    ->Un coup de coude sur Ivan Santini à la 90+3 la saison dernière à Bordeaux :  (3 points, Eh mercé.)

On secoue et on obtient son potentiel d’adulation : 10/10
Bienvenue chez toi Paulo.
Partager :

A propos de Alban Poutra

Alban Poutra

Journaliste mexicain qui aime le SMC et les croissants. Recrue du mercato WAM, j’ai coûté plus cher au trésorier que Pogba et Higuain réunis, du coup j’écris.

  • Email