Le Stade Malherbe de Midtjylland

Le club danois du FC Midtjylland est un club novateur où la data est intégré aux processus de décisions notamment dans le cadre des recrutements. Les statistiques individuelles des joueurs prospectés sont étudiées au moment du pré-recrutement où le recruitment analyst du club va scanner le marché à partir d’un profil défini en concertation avec le coach de l’équipe première.

Alexander Sørloth a ainsi été recruté de cette manière l’été dernier. Cet exemple de recrutement est impressionnant car ce joueur a déjà quitté le club danois en janvier dernier pour rejoindre la première ligue anglaise et Crystal Palace en janvier dernier. Il a donc porté le maillot du FC Midtjylland seulement six mois et a vu sa valeur marchande multiplié par 3 000% ! Oui, car il a été vendu 12 millions d’euros hors bonus alors qu’il avait été acheté pour 400 000 €.

11 600 000 € de plus-value en six mois avec une mise de départ minime !

Un exemple qui montre à quel point la data peut être utile et qui fera à coup sûr une bonne publicité pour sa démocratisation au sein des clubs professionnels.

Alain Cavéglia et Bernard Maraval de la cellule de recrutement du Stade Malherbe pourraient s’en inspirer.

Bon on va pas attendre cette hypothèse. J’ai moi-même endossé ce rôle de recruitment analyst pour aboutir à un portfolio de 5 prospects pour le prochain mercato d’été. Le but étant de dénicher la perle rare qui viendra d’abord améliorer les performances du SMC avant de renflouer les caisses du Stade Malherbe à moyen terme. Une stratégie  d’investissement (et retour sur investissement) identique par exemple à celle d’autres clubs comme Monaco (avec des mises initiales plus importantes).

Les phases du pré recrutement

Le pré recrutement au FC Midtjylland est composé de trois phases :

  • Le scanning
  • Le scouting
  • Le portfolio

Le scanning

La première des phases du recrutement au FC Midtjylland est la phase de scanning où l’on construit un profil basé sur les qualités recherchées par le club. Après cela, l’analyst recruitment va commencer à scanner le marché avec l’aide de la data. Une liste de 50 candidats est obtenue.

Dans le cas Sørloth, le club recherchait un attaquant correspondant au plan de jeu du coach : un grand attaquant, fort physiquement. Un profil finalement très proche des attaquants caennais actuels : Santini et Crivelli.

J’ai donc décidé de dupliquer le profil danois pour la suite de cet article car la recherche d’un clone de Sørloth va s’apparenter à rechercher un éventuel remplaçant à Santini potentiellement sur le départ en juin.

Pour scanner le marché, je vais donc me concentrer sur ses points forts :

  • Buteur
  • Duels aériens
  • Dribbles
  • Passes clés

En 2016/17, les marqueurs qui corroborent ses forces sont les suivants :

Le marché que j’ai étudié est composé de 12 championnats mineurs. J’ai exclu les 5 championnats majeurs européens pour me concentrer sur des valeurs marchandes faibles et donc des prospects réalistes au regard du budget du SMC :

Mes filtres ont été les suivants : tous les attaquants, âgé de moins de 26 ans, ayant plus de 5 apparitions cette saison, et ayant marqué 0,2 buts par 90 minutes. Le filtre de l’âge est pertinent pour maximiser une plus-value à la revente (cf. cycle de vie d’un footballeur et courbe valeur marchande). En revanche ma base de données ne contenait pas de champ « taille ».

J’ai obtenu une première liste de 142 joueurs. Je me suis ensuite intéressé aux marqueurs prédéfinis :

  • Le nombre de tirs
  • Le nombre de dribbles réussis
  • Le nombre de duels aériens gagnés
  • Le nombre de passes clés

A noter, que pour les dribbles et les duels aériens, j’ai créé deux index calculés de cette manière :

  • nombre de dribbles réussis x % dribbles réussis
  • nombre de duels aériens gagnés x % duels aériens gagnés

J’ai utilisé un dendrogramme comme méthode de hiérarchisation pour présenter les données selon des nœuds représentant des regroupements auxquels les données appartiennent. Cette méthode permet d’identifier des groupes homogènes au sein d’un ensemble de données.

La lecture se fait verticalement mais surtout horizontalement, la similarité des joueurs dépend de la distance à laquelle leurs branches se rejoignent. La proximité verticale en découle.

Le dendrogramme des 13 joueurs les plus proches d’Alexander Sørloth est le suivant :

Le scouting

Ensuite vient la phase de scouting : avec les 12 candidats, j’ai vérifié la pertinence de leur présence dans la liste en commençant par ceux qui se rapprochaient le plus du profil de Sørloth.

Le Portfolio

J’ai resserré la liste des candidats pour aboutir au portfolio suivant composé de 5 joueurs :

Lucas João, portugais de 24 ans, arrivé à Sheffield Wednesday en juin 2015 pour 2,78 millions d’€. Cette année, il réalise sa meilleure saison avec 7 buts et 1 passe décisive en un peu plus de 1 200 minutes de jeu en Championship. Son début de saison a été difficile (1 but seulement jusqu’à Noël). Sa valeur marchande est estimée à 2,1 M€. Il mesure 192 cm et préfère jouer avec son pied droit. Il est sous contrat avec Sheffield Wednesday jusqu’au 30 juin 2019.

https://www.transfermarkt.fr/lucas-joao/profil/spieler/234787

Fred Friday, nigérian de 22 ans, arrivé à l’AZ Alkmaar aux Pays-Bas mi-2016, il évolue cette saison en prêt au Sparta Roterdam. Il joue peu cette saison avec 654 minutes mais est impliqué sur 3 buts déjà. Sa valeur marchande est évaluée à 1 million d’€. Il mesure 187 cm. Fred Friday a les deux pieds. Sa valeur marchande estimé est de 930 k€. Il est sous contrat avec Sparta Rotterdam jusqu’au 30 juin 2018.

https://www.transfermarkt.fr/fred-friday/profil/spieler/282783

Krépin Diatta, sénégalais, joue actuellement en First Division A Belge avec le Club Brugge.  Il vient tout juste d’arriver en janvier de Sarpsborg 08 en Norvège. Krépin Diatta a 18 ans et il mesure 168 cm. On s’éloigne du joueur de fixation mais je l’ai conservé dans la liste au regard de son jeu âge et de son potentiel. Sa valeur marchande est de 1,5 M€.

https://www.transfermarkt.fr/krepin-diatta/profil/spieler/490426

Gonçalo Paciência, portugais, joue actuellement en Primeira Liga avec le FC Porto.  Il a 23 ans et il mesure 184 cm et préfère jouer avec son pied droit. Sa valeur marchande est de 1,9 M €. Gonçalo Paciência est sous contrat avec FC Porto jusqu’au 30 juin 2019. Il était en prêt à Melhores mais a été rappelé en janvier par Sergio Conceição.

https://www.transfermarkt.fr/goncalo-paciencia/profil/spieler/181547

Tomás Chancalay est argentin et joue actuellement en Superliga avec Colón de Santa Fe.  Il a 19 ans et il mesure 179 cm. Tomás Chancalay préfère jouer avec son pied droit. Sa valeur marchande est de 480 k€. Il est sous contrat avec Colón de Santa Fe jusqu’au 30 juin 2020.

https://www.transfermarkt.fr/tomas-chancalay/profil/spieler/533565

Conclusion

Avec des accès limités (seulement 12 championnats scannés), j’ai obtenu une shortlist de 5 jeunes attaquants qui au regard de leurs lignes de statistiques laissent entrevoir une progression de leurs valeurs marchandes.

Si cette méthode permet de rationaliser la prise de décision et minimiser les risques au sein des clubs, aucun élément ne permet pas de conclure avec certitude que dans les 5 prospects identifiés, on détient le futur Alexandre Sørloth car rien ne remplace le travail de terrain d’un recruteur. C’est seulement l’observation physique du joueur qui jugera de la pertinence des choix de ce portfolio.

Sheffield-Rotterdam-Bruges-Porto-Santa Fe, Cavégol n’a plus qu’à prendre l’avion !

@statmalherbe

Partager :
Stat Malherbe

Fanalyste surcoté sublimant les zéro-zéro pour y voir de belles choses, comme pastis. Je suis un génuflecteur de la construction en u vers l'extérieur sans pénétration axiale du SMC. On me dit souvent que je suis pédant quand je m'excuse d'être pédant. Oui, parce que je parle comme un vieux avec des expressions de vieux alors que je suis né le même jour que Jean Calvé (qui a un prénom de vieux). Ma nouvelle passion est de calculer les expected poutres.