25 février 2018

Mais qui a volé la bâche du MNK ?

C’est une bien triste soirée que les inconditionnels du SMC ont vécu hier soir. Dans la foulée de l’insipide défaite à Dijon, le Malherbe Normandy Kop publiait sur sa page Facebook un communiqué évoquant le vol de sa bâche fétiche. Conséquence : le groupe de supporters caennais a immédiatement suspendu ses animations en tribunes et ce jusqu’à nouvel ordre. Mais alors, qui a bien pu voler la bâche du MNK ? We Are Malherbe a mené l’enquête.

Suspect numéro 1 : les Rennais.

Avec cette bâche, les Rennais ajoutent enfin une ligne à leur palmarès. Il ne leur reste plus qu’à remettre la main sur les deux Coupes de France qu’ils se sont eux-même récemment fait voler…

Suspect numéro 2 : Jacky Riouhet.

L’influent actionnaire du directoire a volé la bâche pour pouvoir réaliser son putsch à la tête du club en toute tranquillité. Ainsi, le MNK ne pourra pas lancer de chants de soutien au Président Fortin.

Suspect numéro 3 : les Havrais.

Parce qu’ils voulaient avoir la bâche d’un kop de Ligue 1.

Suspect numéro 4 : Jean-Michel Aulas.

En prévision du quart de finale de Coupe de France, le président lyonnais a commandité le vol de la bâche afin d’affecter l’ambiance de feu qui s’annonçait à d’Ornano.

Suspect numéro 5 : les Anglais.

Désireux de mettre la main sur la tapisserie de Bayeux, les Anglais ont finalement trouvé un compromis avec Emmanuel Macron via la bâche du MNK.

Suspect numéro 6 : Manu Imorou.

Le défenseur latéral gauche prêté à Bruges voulait un souvenir de Malherbe en Belgique.

Partager :

A propos de La SMacadémie

La SMacadémie

Beaucoup de Havrais nous suivent sur Twitter à défaut de nous suivre en Ligue 1.

  • Email