5 novembre 2017

#OMSMC – Les notes du match

On partait pas trop mal avant le match, 18 points, biens classés, on n’avait pas à rougir.

On savait que cette saison notre équipe ne se satisfait pas de matches nuls, et pourtant, celui-là, il était encore pire que nul. Le pire match depuis le début de la saison.

Du coup voici les notes de nos joueurs, côté capillaire. Jean-Patoche s’est joint à moi pour les établir. Merci à coiffeur.

Da Silva : 7/10, un petit côté Patrick Swayze avec la mèche au vent. Mériterait un ralenti
Vercoutre : 8/10, classique et efficace, sans fioritures, on sent la maturité dans cette coupe
Féret : 6/10, propre mais un poil classique
Santini : 5/10, mériterait plus avec ses belles pointes parfaitement hydratées, mais le bandeau ça laisse des marques
Repas : 5/10 Un dégradé assez classique, attention aux épis
Rodelin : 6/10 très court et carré, on comprend pas trop le projet des guillemets sur le front
Guilbert : 10/10, c’est la règle. J’avoue que capillairement c’est plus honnête aujourd’hui que footballistiquement
Sankoh : Non Noté, pas matière
Delaplace : 8/10, parce que je l’aime bien et que c’est moi qui mets les notes
Kouakou : 6/10, c’est propre, mais peu original
Mbengue : 5/10, bof.
Deminguet : 6/10 attention à ne pas laisser pousser trop haut sur le dessus
Diomandé : 5/10, la moyenne pour une coupe moyenne
Garande (entraîneur) : 1/10, Alors là il y a matière. Enfin façon de parler, évidemment. C’est quoi ce projet Patoche ? Tu as les moyens de prendre du gel haut de gamme et de te le mettre facilement pour que ce soit fluide, joli à regarder, à défaut d’avoir un cheveu de qualité. Non, toi, t’en fais qu’à ta tête, t’as retrouvé ton vieux Vivelle Dop qui trainait depuis la fin de saison dernière dans ta trousse de toilette ce matin et tu t’en es collé joyeusement. Et voilà que ça fait des amas dégueulasses, qu’on voit les trous vachement plus facilement.
Franchement, c’était moche Patrice, on a vu que t’avais pas fait le bon choix.

Partager :
Tags:

A propos de Jenny Barre

Jenny Barre

Arrivée ici comme lorsqu'on me choisissait à l'UNSS pour l'équipe de Hand. En dernier. Je suis le bacon grillé de ton burger, la poubelle jaune de ton plastique, la grosse-caisse de ta fanfare, les larges rayures rouges sur ton maillot de Malherbe... Tu peux faire sans, mais c'est vachement mieux avec.

  • Website
  • Email