Jamais 2 sans toi

C’était écrit, ça devait se passer comme ça. Le SMC se maintenait sans trop de difficulté, Seube portait pour une dernière fois le brassard de capitaine et pouvait tirer sa révérence maillot sur le dos, chaussures aux pieds, mains sur les hanches au milieu du terrain sous les regard des supporters et de sa famille. Oui mais voilà, le Stade Malherbe est tout le contraire de l’agence tous risques et les plans ne s’y déroulent jamais sans accroc. Nicolas se blesse contre l’OM et ne reviendra plus. C’est pas bien grave, le SMC battra Rennes et, le maintien en poche, pourra honorer son joueur le plus vaillant. La suite vous la connaissez. Les feux d’artifice n’ont pas été déballés… Une fin de merde dira le joueur….

Peut-on rester sur cela? Organiser un jublié? Oui, ça viendra surement mais est-ce bien suffisant? Une statue sur l’esplanade? Il l’a toujours refusée. Dans la dernière WAM l’émission on lui demande si son n° 2 pourrait être retiré. Nicolas répond qu’il faudrait demander aux dirigeants que « ça serait un hommage, après… »

Alors pourquoi pas? Venue des Etats-Unis, cette pratique consiste à ne plus attribuer le numéro d’un joueur qui s’est distingué par son implication dans le club. Lors d’une cérémonie d’hommage, le maillot est retiré et suspendu au plafond de l’enceinte. On serait bien embêté à Caen car il ne vous a pas échappé que le Stade d’Ornano n’a pas de toit. Et Alors, l’entrée n°2 du club, du côté Borrelli, serait habillé d’un maillot floqué du 2.

Est-ce seulement possible? Le règlement administratif de la LFP stipule : «Les joueurs susceptibles de jouer en équipe première se voient attribuer un numéro à l’année.Chaque club de Ligue 1 et Domino’s Ligue 2 doit établir la liste d’affectation des numéros sur isyFoot 72 heures avant le début de la compétition.Cette liste ne peut excéder 30 noms, le numéro 30 est donc le dernier de la liste qui peut être complétée et mise à jour à chaque mouvement dans le club.Si un club justifie employer plus de 30 joueurs sous contrat professionnel, la commission peut accorder une dérogation à l’alinéa précédent.Les numérotations fantaisistes sont interdites (exemple : 45 – 82). Les numéros 1, 16 et 30 sont exclusivement et obligatoirement réservés aux gardiens de but. En dernier ressort, le numéro 40 peut être attribué. » (article 564, numéros et noms)

Il faut donc comprendre qu’en principe, un joueur doit choisir un numéro entre 1 et 30. La saison passée, le groupe pro comptait 28 joueurs dont 4 gardiens. Dreyer a donc hérité du n°40. Le 3 et le 8 n’ont pas été attribués. Il semble donc possible de ne pas attribuer le numéro 2 si l’effectif pro compte moins de 30 joueurs. Et, même s’il venait à être au complet, la commission semble pouvoir attribuer une dérogation.

Le lion ne sera jamais mort. Source : instagram.com/smcaenshirts/

Est-ce souhaitable? Quand on s’engage dans l’acte symbolique de retirer un maillot c’est pour de bon. Certes, on peut imaginer un retrait limité (pendant 10 ans, le n°2 ne sera pas attribué) mais la demi-mesure ne convient pas à l’hommage fait à un joueur qui n’en a jamais fait preuve (de demi-mesure, vous suivez?). Saviez vous que l’OM a retiré le n°28 de Valbuena qui avait passé 8 ans au club? 18 mois plus tard, le 28 était porté par un obscure inconnu. Tu parles d’un hommage…Quant à savoir si Nicolas Seube le mérite, on ne se pose même plus la question.

Le 2 ne serait-il plus jamais porté? Il pourrait l’être en Coupe de France. Le règlement précise que « Les clubs peuvent faire figurer 16 joueurs sur la feuille de match jusqu’au 8ème tour inclus, et 18 joueurs à compter des 32èmes de finale. Les joueurs débutant la rencontre doivent être numérotés de 1 à 11 et les remplaçants de 12 à 16 jusqu’au 8ème tour inclus, et de 12 à 18 à compter des 32èmes de finale.
La CFCF se réserve le droit d’autoriser une numérotation différente. »(article 7) Un titulaire devrait donc porter le n° 2 sauf si la CFCF entend le principe de son retrait pour honorer un joueur fidèle.

En arithmétique, 2 est le premier des nombres intouchables. On sait pas trop ce que ça veut dire mais on se dit que cette loi mathématique immuable est faite pour Seube.

Jules Tralande

programmateur musical incompris, papa de la section Kids. Carte d'abonné en Pop B et au Jean Patouche.