13 mai 2017

Pas touche à Patoche

« Attention Alaedinne, derrière toi ! »

En ces temps un peu fous et anxiogènes où notre club chéri joue sa survie dans l’élite, les rumeurs vont bon train (pas comme le Paris-Cherbourg) sur son avenir : en ligue 1 ? En ligue 2 ? Avec qui ? Pourquoi je vis ? Pourquoi je meurs ?

Avec une seule année de contrat qui court et au terme d’une saison que l’on qualifiera au minimum de laborieuse beaucoup voient déjà Patrice Garande nous quitter dès la fin de cette saison. Lui-même semble donner des signes d’usure qui peuvent abonder dans ce sens. Certaines rumeurs l’enverraient même déjà prendre la succession de Christophe Galtier à Saint-Etienne, tandis que certains noms pour lui succéder sur le banc malherbiste circulent déjà. Quelques-uns sont d’ailleurs extrêmement fantaisistes, en particulier celui de Montagné qui n’a rien fait de très convaincant depuis son rôle de l’inspecteur Guyomard dans  Commissaire Moulin et son imitation d’Alain Decaux.

Il ne faudrait pas non plus exclure que notre Patoche national aille finalement au bon de contrat. A Malherbe on aime la fidélité et le bougre qui a de la ressource serait bien capable de repartir pour un tour. Malgré tout, il faut probablement se préparer à son départ et je souhaite ici exercer mon droit d’inventaire et m’inscrire en faux contre ceux prompts à brûler l’homme au collier totem sous prétexte que l’on vit une saison un tantinet pénible.

Alors certes tout n’a pas été parfait pendant ce quinquennat. On a vu des catastrophes que l’on pensait éradiquées de la surface de la terre depuis des siècles comme Jean-Jacques Pierre et Alaedinne Yahia associées en défense centrale, Jordan Nkololo en pointe face au PSG ou Romain Genevois arrière droit. Il semble également avéré que Patoche est tout sauf le roi de la communication avec ses joueurs et les supporters et qu’il ait une légère tendance à se fermer comme une huître dans certaines circonstances. Enfin, même s’il est tout sauf le seul responsable de cela, beaucoup des derniers recrutements réalisés au coin dates courtes du Maxilot de Mondeville nous ont bien plombés depuis deux ans.

Malgré tout Patrice Garande restera l’homme qui a repris le club en ligue 2 après une descente particulièrement douloureuse et qui l’aura peut-être, prions ensemble, stabilisé en ligue 1. Il lui a redonné un esprit, une rigueur et un plan de jeu. Patiemment il a construit pour réussir un retour dans l’élite, il a serré les dents et pris des risques pour réussir une remontada mémorable puis une saison extraordinaire. Il a lancé des jeunes, relancé des vieux, tenté des choses, trouvé des alchimies subtiles et insufflé un état d’esprit qui nous aura tant fait vibrer.

Alors voilà, c’est peut-être la fin d’un cycle, c’est peut-être le moment de passer la main et d’installer un nouvel entraîneur mais cet homme aura tout donné avec honnêteté et obstination pour faire au mieux pendant ces années et rien que pour ça il mérite une belle sortie avec un maintien et un grand merci.

Partager :
Tags:

A propos de Michel Thor

Michel Thor

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.

  • Email