Mon match à WAM Nice – Caen : ballot tant pis

Inutile de dire que Malherbe ne partait pas favori pour ce match. Nice, second de Ligue 1 ne devait faire qu’une bouchée des modestes caennais. Mais c’était oublier que Malherbe avait battu Nice au match aller, et surtout que petits ou grands adversaires, notre poutre ne fait pas la différence :

L’avant-match était malgré tout l’occasion de se réconcilier avec notre adversaire du jour :

Bref, une rencontre placée sous le signe de l’amour, d’autant que notre géant Croate nous faisait une jolie déclaration matinale :

Amour toujours, les Niçois avaient de leur côté mis en place un dispositif exceptionnel dans le cadre de la réception de Nicolas Seube :

Patoche Garande du fait de nombreuses absences se trouvait obligé de bricoler, surtout au milieu, pour donner la fièvre à cette équipe Niçoise

Côté We Are Malherbe, ce match était un peu spécial. La Ligue ayant osé positionner le match pendant notre émission de radio, WAM se lançait pour la première fois dans le commentaire live. Les taquins se préparaient déjà à se moquer de nous :

Le début du match est fermé avec très peu d’occasions de part et d’autre, jusqu’à ce qu’un énième centre de Vincent Bessat ne trouve enfin la tête d’Ivan Le Terrible !

Par la suite Malherbe est en place défensivement et semble serein face aux rares offensives des rouge et noir.
Retour sur le terrain pour la 2ème mi-temps, on se dit que notre avance d’un but reste casse-gueule.

Mais non, ce sont nos caennais, sur un modèle de contre-attaque (et accessoirement un modèle de sortie foireuse de Cardinale), qui doublent la mise par Yann -la pépite- Karamoh !

Inutile de dire que les supporters sont déchaînés et commencent (bêtement) à espérer rentrer en Normandie avec les 3 points !

On croit en notre Rémy national, qui sait habituellement se transcender en territoire hostile :

Hélas c’est le moment que choisit Rémy pour aller faire un tour sur la promenade des Anglais et déserter son but :

Dans la foulée, c’est Donis (de Nice) qui égalise. Nous tentons en vain de faire invalider ce but :

On est à peu près dans cet état :

Bref, pour une fois on peut donner raison à Pierre Ménès (qui devait parler d’un autre match ?) :

Le scénario du match pouvait nous laisser espérer mieux mais malgré tout on repart contents de ce points pris là où aucune équipe n’a gagné cette saison en champtionnat. Les Niçois en revanche semblent ne pas se contenter de cette « remontada et ragent comme de vulgaire Lyonnais sur l’arbitrage :

A vrai dire chez WAM ça nous fait plutôt rigoler, on est à peu près comme ça :

Au final, un bon point de ramené à la maison avant de s’occuper du cas du leader de la Ligue 1 !
Et pour ceux qui voudraient revivre ce match commenté par We Are Malherbe dans WAM l’émisssion, la peau de caste vous attend :

Avatar

Tombé dès son plus jeune âge dans le chaudron de Venoix, Titi Deprès est toujours resté fidèle à Malherbe, et suit non sans passion et souffrances le parcours de son club.