23 bonnes raisons de poutrer Bordeaux

Le respect de l’adversaire c’est bien, mais ce soir on joue Bordeaux donc on peut se permettre pas mal de choses. Terminons donc joyeusement cette magnifique saison par une séance brainstorming géante qui laisse assez peu de suspense sur l’issue de cette dernière journée.

triaud-660x330

Oui Jean-Louis, on sait que c’est dur mais c’est comme ça, laisse toi faire.

Parce que nous sommes des Maradonas.

Parce qu’on aurait voulu sauver Willy.

Parce que même sans joueur nordique on a une équipe plutôt intelligente.

Parce que le Calva est plus fort que le Bordeaux.

Parce que Fabrice Divert.

Parce que les cures c’est à Ouistreham, pas à Bordeaux.

Parce qu’entre une 7ème et une 12ème place il y a 3,4 millions de différence, soit environ de quoi se payer 15 Chaker Alhadur.

Parce que depuis la jurisprudence Jurietti, Caen se doit de poutrer largement son adversaire.

Parce qu’on a jamais connu Triaud minot.

Parce que les Girondes, c’est notre spécialité, rapport à la crème fraîche.

Parce que c’est la saison de la maturité et qu’on atteint le poutrage de raison.

Parce que Sala énervé Patoche les embrouilles l’an dernier.

Parce qu’au challenge infirmerie, Mazure > Gourcuff.

Parce que le meilleur feu d’artifice sera toujours tiré par Andy et Ronny.

Parce que le Mont Saint-Michel est à nous … Attends, c’est où Bordeaux en fait ?

Pour qu’Andy arrête de vendanger.

Parce que la bouillie bordelaise on la préfère dans le jardin que sur le terrain avec nos joueurs.

Parce que le Médoc contre le stress (plus communément nommé Lexomil), on n’a plus envie de le prendre.

Ce serait Graves de perdre, surtout à domicile, surtout le dernier match.

Parce qu’on aime pas les gens qui portent leur pull accroché au cou.

Parce que ça serait ballot de remballer le joli feu d’artifice prévu pour fêter ce poutrage.

Pour le dernier match d’Alex Raineau qui est arrivé comme un roi et qui repart comme une légende.

Parce que, sans manquer de respect à l’adversaire, ce serait bien de terminer la saison avec un goal-average positif.

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.