Kikonvapoutrer: Toulouse

Récit du match en avance, ne le regardez pas, nous avons déjà reçu le scénario. Samedi 2 avril, 20h, heure du poutrage. Toulouse est 19ème et joue sa peau en ligue 1. C’est un match capitole pour eux.

Bon déjà, ils ont eu des soucis avec l’arbitre. En véritable région aéronautique, Ils voulaient jouer à 380, mais finalement ils sont 6 de Toulouse.

Il faut aussi noter que Toulouse a changé de Coach et pour le coup c’est assez radical de passer de Harry BG à pascal Dupraz qui, lui, passe de l’Evian au cassoulet. C’est con parce qu’il avait perdu du poids.

Le problème avec Toulouse, c’est qu’ils ont le sang chaud. Sancho c’est pas le surnom d’Alexis Sanchez, qui est loin de jouer à Toulouse. D’ailleurs je sais pas comment il fait pour s’asseoir Sanchez. Alors quand t’as le sang chaud, normalement tu réussis ta passe. Mais cette année c’est pas ça à Toulouse.

Alors, vous me direz, peut être que Toulouse peut battre Caen sur FIFA, c’est vrai. Car oui les Toulousains sont très forts en jeux-vidéos et sont à l’origine de la légende de Zebda.

Bon, dans tout ça, le match a commencé, j’ai oublié de vous le dire. Et on mène déjà 1-0. Delort a profité d’une passe de Seube, ce Trejo, pour tromper Lafont, le jeune gardien de 17 ans qui est la meilleur Pépita de Toulouse depuis l’époque des Pyramides. Il Lafont pas tous les ans celle là.

Ca commence mal pour Toulouse, ils ont l’habitude et Didot connait la chanson. Du coté Toulousain, seul Alexis joue Blin. D’ailleurs leur attaquant Braithwaite, la première fois que j’ai entendu son nom j’ai cru que c’était le nom d’un dentifrice. Le problème avec lui c’est qu’il est attaquant mais il attend que Dan marque.

Dans le stadium c’est la douche froide. Alors qu’une Ola retentit de la part des Caennais, Jean Luc Reichmann, présent au stade pour soutenir son équipe favorite, dit « Allez, je me casse, Olé ». Reichmann il aime tellement Toulouse qu’il porte la ville rose sur le visage. Ca tombe bien qu’une place se libère en tribune car, en phase de retour, Ismaël Diomandé Delaplace.

Tandis que Reichmann fit attention à la marche en partant du stadium, Leborgne porta le score à 2-0 pour les Caennais malgré le fait que ce ne fut pas facile pour viser. Bon je vous la fait vite pour la fin de match, des buts de Delort à la pelle. Seube est parfait. Imorou tweete sur le terrain toussa toussa.

Bref le poutrage habituel. Toulouse, comme ça sonne si bien en Anglais tes fessées sont de plus en plus difficiles à encaisser mais nous te souhaitons, tout de même, une bonne fin de saison.

Visage juvénile. Mèche rebelle. Je suis un peu le Justin Brie-beurre Normand. Avec la brioche et la passion de Malherbe en plus.