Les aventures de Randy Rodelort

Il était une fois Andy Delort, attaquant trapu à la frappe de mule, et Ronny Rodelin, ailier svelte au toucher de balle délicat. Deux hommes, deux footballeurs au parcours compliqué, l’un sortant d’une saison blanche outre-Manche et l’autre de multiples saisons grises dans le ch’nord. Le premier est un monstre physique, une bête d’implication, un dévoreur d’espace quand le second est un esthète à l’élégance discrète, un artiste masqué derrière les atours d’une indifférence coupable. Un bel été, ces deux belles âmes en errance posent leur valise dans une humble cité liguaine où se trouvent, selon la légende, l’empereur Julien et le tsar Nicolas, Ce Génie et Ce Héros. Dans un premier temps, Andy suit plutôt la voie Féret et Ronny la Seube way puis, l’hiver ayant pour un temps raison des maîtres, le duo peut enfin exister. Il n’est pas égal toutefois car si le public dit « oui » à Andy, il renie Ronny. Vint alors l’épisode du Chaudron…

En coulisse les augures ont choisi leur camp.

Reste que Malherbe ne l’a jamais emporté à Saint-Etienne dans l’élite et que la dernière victoire rouge et bleue dans le Chaudron remonte à 2002. Pourtant, allez savoir pourquoi, on est plutôt confiant !

Le match commence, pas de quoi perdre l’enthousiasme.

Des occasions de part et d’autre, de beaux loupés aussi et la pause survient sur un tranquille 0-0. Ça chambre déjà…

Ce n’est donc qu’à la reprise que survint la fusion, profusion de talents dans l’attaque normande et confusion d’étalons dans la défense des Verts. Ntibazonkiza fait parler son talent mais il a plutôt besoin d’une Sofia pour former une sacrée paire, Sofia et Saïdi.

Hum… C’est (Bayal) sale… Mais on s’en tape, c’est l’orgie.

https://twitter.com/Rollandfourbis/status/703999054993342464

Une fois Andymanchée, l’attaque caennaise peut sereinement assister à la naissance de Ce Hérodelin et passer quelques messages.

https://twitter.com/Maxlglx/status/703999379896672256

Randy Rodelort a encore frappé, tremblez donc viles peuplades de Liguain!

Que ton Vert soit la bonne aventure,
Dispersé au vent crispé de Ligue 1,
Qui va fleurant l’Europe, la C1,
Et tout le reste est littérature.

Avatar

Adepte du passement de genre (littéraire) comme des phrases de transition, c'est avec un solide jeu de mots qu'il tentera de vous emporter dans son esprit tourmenté d'exilé.