Paris perdu

On va pas vous mentir, on avait prévu de laisser la section kids réaliser le match à WAM de Noël, pour leur faire un petit cadeau. Mais à la rédac on n’est pas des chiens, une tâche si ingrate, on s’est dit qu’on la laisserait à une femme, car les tâches ingrates, c’est leur truc. Du coup on a refilé le bébé à Jenny, vu que la Caencaneuse en a déjà un.

Noël, c’est la tradition, et les traditions, la rédac de WAM adore ça. On envoie donc, comme à notre habitude, un message cordial tout en sympathie à l’adversaire.

En plus, Noël c’est la magie, l’espoir, les étoiles dans les yeux. Du coup tout le monde y croit.

Imorou étant suspendu, on mise tout sur notre attaquant Vedette, cycle court, 1000 tours/minute.

On sort même une affiche de film à l’ancienne, comme pour se rappeler du bon temps où le PSG avait des vrais supporters qui chantaient dans les virages de Boulogne et d’Auteuil.

L’ambiance s’annonce bouillante. La température extérieure un 19 décembre affiche 16 degrés à 11h du matin, tu te dis que ça chauffe quand même super tôt, et que le chaudron de D’Ornano bout comme une baraque à frites un dimanche de kermesse dans le Nord-Pas-de-Calais. Ça irradie jusque Louvigny, où, Phiphi notre ancien maire nous prend pour le compte officiel du SMC. La chaleur lui fait tourner la tête.

Bon, comme vous le savez, y’a eu un but de Di Maria (personnellement je trouve pas ça juste, un seul est normalement autorisé, mais comme c’est Paris, l’arbitre laisse faire. Allez-y, jouez à 20, on vous dira rien).

Après, c’est un peu la folie hein, y’a du spectacle. Vus les prix des billets, en même temps, c’est bien la moindre des choses. (oh la la, je dénonce, oh la la j’ai peur de rien.) (ouais ben j’ai pas eu de croissant cette fois-ci). Et Remymy est… wow.

https://twitter.com/philousports/status/678250087164825600

Et comme un pied de nez, Ibra marque le deuxième but au moment où le tweet de La Caencaneuse est diffusé sur les écrans de d’Ornano.

(Le tweet en question)

Ce même Zlatan, tout en actor’s studio, tombe même quand on ne le touche pas. L’arbitre siffle, bluffé. Objectif Oscar pour Ibra.

Tout ce stress (et peut-être aussi le Perrier que j’ai sifflé aussi vite que l’arbitre de touche siffle les hors-jeux imaginaires de Delort) me donne envie de faire pipi. Et je ne suis pas la seule, visiblement.

Après, moi, vous me connaissez, je suis une grande spécialiste de la technique, et là, je dois dire que je suis un peu interloquée par le manque de qualité du tissus des chaussettes fournies par l’équipementier. Et il me fallait le souligner.

Je vous passe le 3e but du PSG, parce qu’on s’en fout.

Après 1234 fautes non sifflées dans la surface de réparation, Malherbe finit par obtenir un penalty que va tirer Andy Delort. Merci à arbitre.

Pas de bol, la patate réussit mieux contre Lille que contre Paris. Trapp avait plus la frite qu’Andy. Les parisiens sont tous contents, sauf un.

La positive attitude (Lorie, philosophe contemporaine).

C’est perdu. Mais Les supporters restent fiers de leur équipe.

Ibrahimović court vers ce Héros pour lui chopper son maillot. Il obtient le plus beau des cadeau de noël, bien avant le record historique du nombre de points du PSG à la trêve hivernale.

Eh oui, c’est flou !

On aime le SMC, même quand on supporte l’adversaire. C’est ça l’esprit Malherbe de Noël.

Si le match de ce soir devait être adapté au cinéma :

Notre équipe nous fait un splendide cadeau, malgré la défaite. Notre classement aussi est historique.

On vous dit « à l’année prochaine », comme votre collègue relou le 31 décembre à 17h. KEUR sur vous tous, comme on dit chez nous.

Avatar

Arrivée ici comme lorsqu'on me choisissait à l'UNSS pour l'équipe de Hand. En dernier. Je suis le bacon grillé de ton burger, la poubelle jaune de ton plastique, la grosse-caisse de ta fanfare, les larges rayures rouges sur ton maillot de Malherbe... Tu peux faire sans, mais c'est vachement mieux avec.