WAM L’émission du 02/10 : Kikonvapoutrer

 

Comme annoncé à la radio, le texte du kikonvapoutrer superbement interprété par Aurélien :

Qui qu’on va poutrer dimanche évidemment c’est les verts ! Pas Europe-Ecologie, auxquels il manque désormais du flow bien Placé, mais ce bon vieux Sainté dont on connaît la musique qu’affectionne tant papy comme mon vieux. D’ailleurs, à ce sujet, sait-on s’il est froid Guichard ? Mais à force d’utiliser le même Forez, le club a désormais du mal à percer.

Supporter de voir Lyon jouer les premiers Rhône a contraint Caïazzo de trouver Rome ailleurs. Mais si Aulas, seul en Saône, joue à merveille sa partition du roi Lear, c’est chez le voisin que le football a trouvé son théâtre dans l’arène Loire. L’éternelle célébration d’une finale perdue est tout de même une comédie bien française.

En déplacement dans votre ville donc, la nouvelle troupe avec son leader, un gars altier, Lemoine et un Clerc. Ce n’est pas toujours la Cohade pour admirer l’âne Roux et, même si le jeu n’est Pajot-jo, ce n’est pas si Maupay. En effet, l’équipe voyage bien. A l’inverse par exemple, paradoxe du Chaudron, en défense Kévin est Malcuit.

Mais que l’on se rassure, on va poutrer ces Stéphanois, parce qu’en ce moment Juju fait rêver et que Ronnie rôde non loin ! Pour les bilingues, parce qu’être tout entier pour l’ASSE fait de vous un asse-all et que justement, après avoir pêché face aux Merlus, on va taquiner l’asshole.

Avatar

Adepte du passement de genre (littéraire) comme des phrases de transition, c'est avec un solide jeu de mots qu'il tentera de vous emporter dans son esprit tourmenté d'exilé.