Le mercato de WAM : Manu Imorou, tweet and shoot.

Nom : Emmanuel Imorou

Age : 25 ans

Poste : latéral gauche pas gauche.

Slogan : Hey Manu, tu montes ?

Surnom : le geek à relier.

Non je déconne, moi c'est Manu.

Non je déconne, moi c’est Manu.

Points forts :

Autoproclamé, meneur de jeu du FC Twitter, Manu Imorou débarque en terre normande avec un énorme capital sympathie dû à une activité importante de bien bonne qualité sur ce réseau social. Et oui il existe des footballeurs qui savent écrire des phrases avec des mots, qui sont drôles et qui ne manquent pas d’auto-dérision sur leur métier et le monde du ballon rond. Forcément chez WAM on frissonne un peu comme des vierges effarouchées devant les One Direction.

Sur le terrain l’arrivée de Manu Imorou à Caen répond à une révolution tactique majeure au Stade Malherbe Caen: pour la première fois depuis de nombreuses années l’équipe va jouer avec un arrière gauche. Sans faire injure au polyvalent Dennis Appiah qui sort d’une demi-saison convaincante à ce poste, il faut bien reconnaître que le trou béant côté gauche occupé par un fantôme ou par un mec qui manifestement a un autre métier dans la vie, était devenu une vraie marque de fabrique.

Sortant de deux saisons très convaincantes chez les Bougnats, à un âge où l’on peut encore espérer franchir un palier, Manu nous rejoint avec l’espoir de grandir avec nous et s’installer en ligue 1. Un tel optimisme ne peut être que partagé, surtout après une victoire dans le Trophée des Normands. Avec lui on peut même se prendre à rêver de joutes européennes. Imaginez quelques secondes un match contre le Barça à d’Ornano et un duel Suarez-Imorou.

Pour ne rien gâcher, notre nouveau Manu à nous possède une expérience internationale : avec 7 sélections sous le maillot du Bénin, en particulier lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2010. Il est très officiellement devenu un Ecureuil et mine de rien ça fait joli sur un CV et c’est trop mignon quand il mange des noisettes avec ses petites quenottes.

On espère que Papa et Maman écureuil seront heureux dans leur nouveau nid douilletT

On espère que Papa et Maman écureuil seront heureux dans leur nouveau nid douillet

Points faibles :

Manu Imorou a été formé à Châteauroux. Outre le fait que vivre de longue années dans un dans l’Indre à l’ombre du stade Gaston-Petit et de Michel Denisot peut laisser des séquelles, cela peut nous faire un peu douter sur ses qualités de jeu au pied. En effet, ce club forme en cachette de brillants handballeurs de surface de réparation mais en a un peu perdu sur le reste ces derniers temps. A part ça, on n’est pas rancuniers du tout.

Une tentative d’exportation au haut niveau, enfin au Portugal quoi, qui a tourné court : peut-être qu’à Braga il a été un peu trop mené à la braguette. Espérons que le fameux palier qu’on va essayer de franchir tous ensemble, tous ensemble, avec les meilleurs éléments défensifs de ligue 2 ne soit pas qu’un vain espoir. On aimerait pas avoir à dire Manu Ciao à la fin de son contrat.

Quand on est défenseur de métier il peut parfois être utile de savoir marquer quelques buts des fois que ça se présente. Dans ce domaine, les statistiques de Manu Imorou se situent entre l’effrayant et l’épouvantable avec un but marqué en National avec Gueugnon il y a 5 ans, soit approximativement à la période ou Georges Pompidou était Président et Pierre Messmer premier Ministre. On oubliera volontairement l’égalisation à la dernière minute face à Caen lors d’un match qui n’a jamais existé la saison dernière.

En même temps c’est toujours deux buts de plus que qui vous savez qui n’en n’a a toujours pas mis un au fond en 122 matches professionnels que ce soit à Caen ou à Libourne. A ce propos, avoir qui vous savez comme concurrent en ligue 1 ne peut pas être considéré comme un atout tellement même nous à WAM on est meilleur que lui. Donc par pitié règle  numéro 1 Manu, tu ne te blesses JAMAIS et tu n’es JAMAIS suspendu. Merci.

Potentiel d’adulation par le public : 9,75 /10

On ne voudrait pas te mettre la pression mais objectivement tu as tout pour devenir un héros comme on les aime ici. Reste toi-même, joue comme tu sais le faire, fais nous des coucous dans le kop et surtout ce maillot tu ne le mouilles pas mais tu le trempes à chaque match… et là on va s’aimer sur une étoile ou sur un oreiller, au fond d’un train ou dans un vieux grenier.

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.

One Comment

  1. AvatarZeuxis

    Toujours aussi génial, malgré quelques fautes d’orthographe…
    Faites qu’on ne lui dise pas à la fin de saison prochaine : « Hey Manu, tu descends ? »

Laisser un commentaire