Leca décolle

Le propriétaire de la BX GTi immatriculée 5706 VG 50 est prié de la déplacer car elle bloque ma caravane.

Après huit saisons en rouge et bleu, Grégory Leca s’envole vers de nouveaux horizons. Rendons hommage à ce joueur attachant, parfois brillant, toujours combatif mais trop souvent blessé qui restera néanmoins dans l’histoire de notre club chéri.

Quand il fut contacté par nos émissaires en 2005, Greg s’occupait tranquillement dans son potager. Leca binait au fond du jardin. Au final, de toutes nos filières de recrutement en Europe de l’est, la messine est finalement celle qui nous a le mieux réussi.

Greg Leca c’est d’abord un art du placement et de la défense tout en finesse. Un jour à l’entraînement, je tente de le défier en un contre un dans l’axe. Tout en autorité, il m’emmène vers la ligne de touche où je perds le ballon. Leca m’isole de force. De Toulouse à Castelnaudary, nombreux étaient les attaquants que Leca soulait.

Greg Leca c’est aussi un excellent tempérament Sobre, Leca nada dry, croyant, Leca catho est, mais apolitique, à aucun parti Leca n’adhère et très fair-play, Leca pô rale. En revanche, il a trop souvent été gêné par des blessures à répétition. Parfois de douleur, Leca s’tord et trop souvent l’on a vu Leca K.O.

Il est aussi un poète. Comme le chantait Gérard Lenormand, il parle aux oiseaux, et n’est pas le dernier à faire la conversation y compris aux rapaces. Leca, deux buses « a t’y ? ».

Quand il rentre chez lui après un match, Greg est gars simple qui aime regarder un vieux DVD de Luc Besson. Leca met Léon.

Messin d’origine, à la différence de Nabila, Greg Leca est devenu un vrai Normand d’adoption. Il a même ouvert une pharmacie dans le sud Manche, sous l’appellation Leca-Ducey. Malheureusement, à l’heure du départ après huit ans d’âge nous regretterons éternellement de ne jamais avoir connu un trophée que Leca leva.

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.

3 Comments

  1. AvatarEtienne

    La semaine derniere Greg changa d’avis plusieur fois. Un jour il me disait qu’il ne serait pas Malherbiste la saison porchaine, le landemain qu’il restait, puis changea d’avis une fois encore. Leca m’ember-lificota.

  2. AvatarCmalherbe

    Un peu taiseux à aucun de vos jeux de mots Leca n’a ris… Un peu perdu, il l’a surement mauvaise, leca, bé, s’tend!

Laisser un commentaire