Avant première : Caen-Brest en live

Dimanche prochain à 17 heures vous allez pouvoir faire autre chose que de vous cogner un match à d’Ornano bande de veinards. Moi je devrais quand même y aller : c’est prévu dans le contrat que j’ai signé un soir de cuite avec Pilou. Grâce à mes dons de voyance je vais vous le raconter en avant première ce match nom d’Odin.

16h30 : Pendant l’échauffement le kop caennais acclame ses glorieux anciens, Elana, Lesoimier et Grougi. Silence gêné lors du passage de Jemaa.

16H35 :Greg Leca sort au petit trot du vestiaire d’un air décidé.

16h40 : Franck Dumas apprend qu’Alex Dupont se fait appeler Sir. Loin d’être jaloux du prestige de son adversaire du jour le manager caennais lui dit que lui aussi a une sœur et qu’elle bat le beurre.

16h45 : Dans le tunnel, le Président Fortin s’approche discrètement de Bruno Grougi et lui glisse un billet de 20 dans la poche : « Tiens gamin et si tu viens chez nous la saison prochaine, je t’en donnerais un autre à la signature. »

16h50 : Oscar Ewolo fait sa prière. Il demande à Dieu de lui parler avant ce match. Dieu lui répond dans un grand sourire : « Ouais, mais il faudrait que tu sourisses un peu. »

16h58 : Arrivée de Greg Leca sur la pelouse.

17h00 : Retour d’Alexandre Raineau dans le onze titulaire pour remplacer Aurélien Montaroup suspendu : Brest aligne trois ailiers droits et cinq milieux droits.

17h21 : Ballon récupéré par Nabab dans le rond central, une-deux avec Nabab, qui trouve Nabab démarqué à l’entrée de la surface: plat du pied décroisé de Nabab dans le petit filet d’Elana. But, salto avant, bim bam boum tralala.

17h45 : Mi-temps : Brest rentre au vestiaire et Brets rentre sur la pelouse.

18h05 : Remplacement côté breton. En entrant sur le terrain Romain Poyet a une pensée émue pour Philippe Piette qu’il avait croisé un jour dans le Béarn. Poyet, tu es l’arène, dès Pau, Piette.

18H15 : Sur la touche, Fayçal Fajr glisse à l’oreille de Lenny Nangis qu’il vient de comprendre l’organisation tactique : « C’est un 4-3-2, c’est ça hein ? »

18h 30 : Cela fait près de trois heures que les supporters brestois sont entrés dans la stade et n’ont plus bu d’alcool. Certains font des malaises, d’autres ont des hallucinations.

18h48 : Dans les arrêts de jeu, pendant que les joueurs caennais se font des « cheks » en faisant coucou à leurs copines en tribune, les Brestois lancent une dernière attaque et égalisent par Jemaa.

18h49 : Coup de sifflet final. Devant les micros Franck Dumas se demande si le corps arbitral n’y est pas pour quelque chose dans l’arrestation de Jésus-Christ en 33 au jardin des Oliviers.

18h50 : Dans la tribune de presse, Thibault Deslandes tente de remonter sur son siège après avoir glissé sur une flaque de postillons.

19h15 : En le croisant à nouveau à la sortie du vestiaire, le Président Fortin se dit qu’il n’a peut être pas donné suffisamment envie à Bruno Grougi de signer la saison prochaine. Il lui glisse dans la poche un bon pour un prêt gratuit d’un camping car Thellier pour un week end.

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.

4 Comments

  1. AvatarArsenic

    « 17h00 : Retour d’Alexandre Raineau dans le onze titulaire pour remplacer Aurélien Montaroup suspendu : Brest aligne trois ailiers droits et cinq milieux droits. » Mon super fou rire de la journée. Merci. Superbe papier.

  2. AvatarLOUISE

    Bravo pour le texte, la qualité de l’expression et l’humour. Par contre, pas d’accord pour le résultat. Le but inscrit dans les arrêts de jeu est marqué le SMC et je peux préciser par PAF.

  3. AvatarCaracole

    Enorme ! Merci, j’en pleure de joie.
    Spéciale dédicace à l’enchaînement 16h35-16h58.

Laisser un commentaire