Interview exclusive : le pull mauve de Franck Dumas

 

 

 

 

 

 

J’ai hérité de pouvoirs quelque peu surnaturels de mes ancêtres à cornes. Plutôt que de passer chez Dechavanne ou chez Sébastien le samedi soir, je préfère vous en faire profiter ici en toute modestie. Je suis donc en mesure d’entrer en communication et de faire parler les objets. Le premier que  j’ai choisi d’interviewer est le pull mauve de Franck Dumas. Je le remercie chaleureusement pour son accueil doux et soyeux.

Michel Thor : Bonjour, je suis ravi de vous retrouver. On vous a beaucoup vu au bord des terrains ces dernières années et puis cette année vous vous faites beaucoup plus rare. Que se passe-t-il ?

Le pull mauve de Franck Dumas : Effectivement, le coach m’a beaucoup porté pendant plusieurs saisons et cette année il préfère aligner des vestes ou des cols roulés. Je ne dis pas que ça me plaît mais c’est comme ça dans le haut niveau, il faut accepter la concurrence.

M.T : Vous-a-t-il expliqué les raisons de son choix ?

L.P.M.D.F.D : Pas vraiment et c’est plus ça qui me chiffonne. Moi qui suis plus de mi-saison je peux comprendre qu’il préfère porter une chemise en été ou un manteau en hiver, mais j’aurais aimé qu’il me le dise franchement. C’est dommage d’en arriver là, je ne voudrais pas finir par avoir maille à partir avec lui.

M.T. : A quand remonte votre dernière apparition ?
L.P.M.D.F.D : C’était à Port-en-Bessin. Il m’avait emporté pour la mise over.

M.T. : Quel est votre quotidien ?

L.P.M.D.F.D : Je me maintiens en forme en attendant de me faire à nouveau remarquer. Je suis des séances de pressing et je me remets en cause aussi : s’il veut me porter ailleurs, sur ses épaules par exemple, je suis prêt à m’adapter.

M.T. : Votre avenir, où le voyez-vous ?

L.P.M.D.F.D : Avec lui bien sûr. Dans ces cas là, on pense bien sûr à changer d’air mais vous m’imaginez porté par Jean Fernandez ou Eric Roy ? Non franchement ça n’irait pas. Avec Guy Lacombe ça aurait pu encore passer mais il est sans club alors je préfère continuer ici avec Franck.

Avatar

Une sympathique mascotte barbue, cornue et vêtue d’une seyante tunique rouge et bleue. La vraie vie d’un pur Viking doué de talents inattendus qui vous fera partager ses déliriums sur Malherbe et tout le reste. Spécialiste de la pop-culture française des années 70 et 80, Michel-Thor connait par cœur la chanson "Sur des musiques érotiques" d'Herbert Léonard ainsi que son solo de saxophone.

One Comment

Laisser un commentaire